Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

interview Weréso, du coworking en gare Saint-Charles

le - - Economie

Weréso, du coworking en gare Saint-Charles
D.R. - Géraldine Montagnon, responsable du nouvel espace de coworking Weréso de la gare Saint-Charles à Marseille.

Weréso a ouvert son premier coworking marseillais dans l'enceinte de la gare Saint-Charles. Rencontre avec Géraldine Montagnon, responsable des lieux.

LNP : Est-ce habituel pour Weréso de s'implanter dans des gares ?
Géraldine Montagnon : Pas du tout, c'est la première fois ! Nous sommes en revanche toujours implantés dans le centre-ville, sur des surfaces allant de 1000 à 2000 m2.

Depuis quand Weréso existe-t-elle ?
La start-up a été créée en 2013 et compte à ce jour quatre adresses : Lille, la toute première qui a ouvert en 2014, Lyon et Paris en 2016, Marseille étant la plus récente. D'autres ouvertures sont en cours, je pense à Bordeaux et à une deuxième adresse lyonnaise. Rennes, Nantes, Toulouse ou Nice sont aussi en projet. Il est également question d'avoir une seconde adresse marseillaise, sans doute du côté du Prado d'ici deux ans, le centre et le quartier de la Joliette étant déjà saturés en bureaux à partager. L'essentiel pour nous étant d'avoir au total, comme je vous l'ai dit, entre 1000 et 2000 m2 à offrir à nos abonnés, qui peuvent utiliser l'ensemble de nos adresses en France avec leur carte d'abonné.

Comment ont été trouvés ces locaux de 400 m2, en rez-de-chaussée de la gare ? Est-ce en lien avec SNCF Mobilités, l'un de vos plus gros clients ?
C'est vrai que c'est une belle opportunité pour nous, ces 400 m2 de bureaux, associés à un espace sous atrium de 100 m2. Ce projet était en tractation depuis deux ans. Nous avons été sollicités par SNCF Développement et nous étudions d'autres projets avec eux dans la région Nord.

Comment est utilisé l'espace ?
Nous avons, côté services, une cuisine et des douches, ainsi qu'une offre « all inclusive » et une conciergerie. L'espace de travail, quant à lui, est divisé en salles de réunion, petits bureaux et « call box », le tout étant bien sûr modulable.

Quel est le montant des travaux pour aménager l'espace loué à la SNCF ?
Il a été alloué une enveloppe de 350 000 € en travaux et aménagement.

Qui est votre cible ?
Weréso se répartit à parts égales les grands groupes et les TPE/PME. Les indépendants représentent seulement 20 % de notre clientèle. Notre cible est donc aussi bien le grand groupe marseillais qui recrute que la TPE qui reçoit un client, ou encore la profession libérale qui loue un bureau à demeure. Nous ne fonctionnons pas en sectorisation, du type professions du digital ou de l'ESS* par exemple.

* Economie sociale et solidaire.




Alexandra Zilbermann
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer