Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Viva Paca Technology !

le - - Economie

Viva Paca Technology !
J. P. Pierrat - Avant d'occuper leur « lab » de 400 m2 à Paris, les start-up ont présenté leurs innovations respectives dans l'allée centrale de l'hôtel de région.

CES de Las Vegas à la française, le salon Viva Technology, « Vivatech », qui a lieu à Paris du 16 au 18 mai, accueillera une importante délégation de 36 start-up de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Un déplacement organisé par le conseil régional.

Un mois avant de les accompagner dans la capitale pour le « grand show » qu'est Vivatech, un salon pas comme les autres selon ses organisateurs, la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, qui organise et finance à hauteur de 350 000 euros ce déplacement du 16 au 18 mai prochains, a réuni à l'hôtel de région, à Marseille, les 36 start-up sélectionnées pour y participer. Celles-ci y disposeront d'un « lab » de 400 m2 (contre 260 m2 l'année précédente) pour présenter leurs innovations, faire des démonstrations, prendre des contacts…

Plutôt qu'un salon « c'est en effet un véritable événement, un rassemblement international où se côtoient les leaders des différents univers de l'innovation technologique : les corporates (grands groupes), les start-up et les investisseurs, indispensables pour les levées de fonds », a encore expliqué à cette occasion un organisateur de la 4e édition de ce rendez-vous.

Tous les écosystèmes et territoires représentés

« Pour cette quatrième participation de la région, nous ne pouvions pas y aller en ordre dispersé, mais en partenariat avec les métropoles Aix-Marseille Provence, Nice Côte d'Azur et Toulon Provence Méditerranée. Il fallait représenter la totalité des écosystèmes du territoire régional en matière d'innovation », a souligné pour sa part Françoise Bruneteaux, vice-présidente de la région déléguée à l'économie numérique et aux nouvelles technologies. Seront ainsi également présents « les universités, les instituts de formation, les pôles de compétitivité…, a-t-elle ajouté, pour donner une image rayonnante de la région et attirer d'autres entreprises et d'autres talents ». Une étape essentielle « pour passer de la start-up à la scale-up », a aussi estimé Christian Tordo, le représentant de la métropole niçoise.

D'Archistoire (visites virtuelles à 360°) à Ombrea (agriculture intelligente) en passant par Pellenc ST (robots de tri), 360 SmartConnect (traçabilité intelligente pour le BTP) ou encore Beelife (qui a inventé une ruche pour lutter contre la disparition des abeilles), pour ne citer qu'elles, elles seront donc 36 start-up régionales à viser cet objectif. Cette année, Vivatech mettra en particulier l'accent sur l'intelligence artificielle, les mobilités du futur et les startupeuses, qui ne représentent pour le moment que seulement 10 % des fondateurs de jeunes pousses.




J. Philippe PIERRAT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer