AccueilDroit et ChiffreVingt nouveaux magistrats au TGI de Marseille

Vingt nouveaux magistrats au TGI de Marseille

La justice marseillaise a fait sa rentrée avec un double signe positif : un retour officiel au Palais Monthyon et un parquet qui retrouve des effectifs en « hausse ».
Vingt nouveaux magistrats au TGI de Marseille
G. Majolet - Treize magistrats du siège et sept du parquet ont fait leur entrée, le 31 août, au tribunal de grande instance.

Droit et Chiffre Publié le ,

Ils sont vingt, treize magistrats du siège et sept du parquet, à avoir fait leur rentrée solennelle au Tribunal de Grand Instance de Marseille, un jour avant la rentrée des élèves. Une installation plus que symbolique pour les auxiliaires de justice, puisque c’était « la première installation, depuis des années, de magistrats au sein de l’emblématique Palais Monthyon » a souligné le président Jean-Michel Malatrasi. « Autrefois, il était vétuste et défiguré par des transformations malheureuse. Mais les architectes de Tangram ont redonné toute leur place aux deux grands patios. Ils sont aussi mis en valeur les volumes et une attention toute particulière a été apportée à la lumière. La justice est une grande consommatrice de lumière » s’est réjoui le patron du TGI.

Un rituel initiatique

Ce dernier a souligné l’importance de ce « rituel initiatique » de l’installation solennelle de nouveaux magistrats. « Vous apportez du sang neuf et un regard neuf sur les dossiers » a ajouté le président Malatrasi, qui après avoir présenté les magistrats.

Ce dernier a souligné l’arrivée de PhilippeHoareau qui est « le magistrat le plus élevé », « un de mes adjoints directs ». M. Hoareau était président du TGI de Tarbes. A Marseille, il aura en charge le lourd pôle de l’immobilier et de la construction.

Les photos de la cérémonie

Lancer le diaporama4 photos

Sept arrivées, six départs au Parquet

Brice Robin, le Procureur de Marseille, a lui aussi formulé des vœux pour l’arrivée des nouveaux magistrats. Ce dernier a surtout souligné qu’il enregistrait « sept arrivées au Parquet pour six départs, l’effectif redevant conforme ».

Brice Robin est revenu sur les « résultats favorables de 2015 » en matière de lutte contre la délinquance. Le représentant du ministère public a voulu également « féliciter les forces de l’ordre ». Il a rappelé l’événement tragique de la Germanwings et a voulu également mettre en avant « tout au long des quatre mois d’enquête la rare efficacité, le professionnalisme et l’humanisme de la gendarmerie », notamment par rapport « aux familles de victimes ».

Brice Robin a également tenu à remercier les avocats pour la « bonne marche judiciaire », dont les bâtonniers Giletta et Matteï.

A relire :

Découvrez la liste des vice-présidents du TGI de Marseille dans le numéro 9859 des Nouvelles Publications (parution le 4/09/2015)

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?