AccueilDroit et Chiffre[Vidéo] La Juris'Cup 2015 s'apprête à battre des records à Marseille

[Vidéo] La Juris'Cup 2015 s'apprête à battre des records à Marseille

Pour la 25éme édition, qui commence le 17 septembre, les organisateurs de la Juris'Cup, la régate corporative des professionnels du droit, ont enregistré 20% d'inscriptions de plus qu'en 2014 et ont dû refuser du monde.

Droit et Chiffre Publié le ,

La Juris’Cup 2015 s’apprête à hisser les voiles du 17 au 20 septembre, au départ des pontons du Cercle nautique et touristique du Lacydon (CNTL), dans le Vieux-Port de Marseille.

Pour Denis Rebufat, président de l’association organisatrice :

« Avec 130 équipages, l’année s’annonce exceptionnelle pour les 25 ans de la Juris’Cup. Nous avons enregistré 20% de bateaux en​ plus qu’en 2014 et nous avons dû refuser des inscriptions. Il n’y avait plus de place au port pour les accueillir ».

Ce problème, Bernard Flory, le président du CNTL, le club de la Juris’Cup, l’a également souligné en conférence de presse :

« Il faut trouver des emplacements supplémentaires si on veut continuer à développer l’événement. Même en déplacement les bateaux des sociétaires, nous n’avons pas suffisamment de places sur les pontons ».

Surtout que ces dernières années, les voiliers ont tendance à s’allonger, reconnaît Denis Rebufat :

« On accueille des navires de 23 mètres, dont celui de SFS skippé par Lionel Péan, qui sera baptiser le jeudi, avec notamment un feu d’artifice ».

De grands bateaux et de vieux gréements, comme « Lulu », construit en 1897.

Pour participer à cette première régate corporative d’Europe, plus de 2 000 participants se défieront en mer et plus de 4 000 se retrouveront à terre, notamment lors des soirées.
Ce succès, Denis Rebufat l’explique par la bonne ambiance, une organisation rodée, de fidèles partenaires, comme la SMC qui soutient l’événement depuis une quinzaine d’année et par une rade exceptionnelle ».

De gauche à droite : Philippe Bellemin, directeur de la communication de la SMC, Bernard Flory, président du CNTL, Dominique Tian, premier adjoint au maire de Marseille, Denis Rebufat, président de la Juris'Cup et Fabrice Giletta, bâtonnier de Marseille. (Crédit : F. Delmonte)

La voile dans l'ADN de Marseille

Dominique Tian, le premier adjoint de Marseille ajoute à cette recette le dynamisme des organisateurs et notamment du CNTL. « C’est grâce aux clubs que Marseille a été retenue pour accueillir les épreuves de voile si la France est choisie pour les JO de 2024 » souligne Dominique Tian qui ajoute :

« la voile est dans l’ADN de Marseille ».

Fabrice Giletta, le bâtonnier de Marseille est également revenu sur les raisons de ce succès, avant de souligner les « retombées dont bénéficient le barreau à travers le dynamisme véhiculé par la Juris’Cup », ainsi que celles du colloque qui a contribué à alimenter les débats sur le droit maritime.

Retrouvez dans les Nouvelles Publications du 25 septembre notre dossier sur la Juris'Cup 2015.

Pour aller plus loin :

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?