AccueilFinanceVallée des Baux-Alpilles : la population participe au financement de sa future centrale solaire

Vallée des Baux-Alpilles : la population participe au financement de sa future centrale solaire

300 000 € ont été investis par 102 personnes dans la réalisation de la future centrale solaire qui devrait prendre du service à Maussane-les-Alpilles et Le Paradou en 2022.
Vallée des Baux-Alpilles : la population participe au financement de sa future centrale solaire
Valorem - La centrale solaire Vallée des Baux-Alpilles en construction.

Finance Publié le ,

Un mois aura suffi pour clôturer le financement participatif lancé par Luxel, filiale d’EDF Renouvelables, et récolter 300 000 € pour la construction d’une centrale solaire dont le coût total est d’environ sept millions d’euros. La priorité a été donnée aux riverains de la communauté de communes Vallée des Baux-Alpilles. Dix-sept d’entre eux ont investi pour un total de 70 100 €. Puis, à compter du 3 juillet, le financement a été ouvert aux habitants des Bouches-du-Rhône, du Var, du Vaucluse et du Gard. Un choix d’exclusivité territoriale pour favoriser le recours à une épargne en circuit court et permettre des retombées économiques directes pour les locaux du projet.

L’installation des premiers panneaux photovoltaïques est en cours pour une mise en service de la centrale prévue début 2022. Composée de 20 800 panneaux pour une puissance totale de 8,5 MWc, elle produira 12,7 GWh par an, soit l’équivalent de la consommation électrique d’environ 5 200 habitants. Quant aux rejets atmosphériques évités, ils seraient de l’ordre de 3 150 tonnes de CO2 par an. Mathieu Pinchard, directeur de projets Grand Sud pour Luxel, explique : « Cette centrale répond à tous les critères de développement des énergies renouvelables demandés par l’État. Elle permettra de couvrir plus que les besoins annuels en électricité de la totalité de la population des deux communes de Maussane-les-Alpilles et Le Paradou. »

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?