AccueilEconomieUrban Keratin vise plus de 8 M€ cette année

Urban Keratin vise plus de 8 M€ cette année

A la faveur du lancement de sa gamme Makadamia soleil, Les Nouvelles Publications a voulu faire le point sur cette marque marseillaise de produits capillaires. Sa co-fondatrice, Mélanie Audouin, évoque les ambitions de développement de l’entreprise.
Mélanie Audouin a présenté à la presse les nouveautés produits, ainsi que l’évolution packaging d’Urban Keratin.
A. Zilbermann - Mélanie Audouin a présenté à la presse les nouveautés produits, ainsi que l’évolution packaging d’Urban Keratin.

Economie Publié le ,

Rencontrée il y a sept ans, la marque professionnelle Urban Keratin a fait un joli chemin depuis. De 3 M€ en 2015, le chiffre d’affaires devrait passer à 8,3 M€ cette année. De 250 points de vente, la marque en compte désormais 450. Elle avait cinq gammes et aujourd'hui elle en commercialise désormais le double. « En 2015, nous visions une implantation dans les pays du Golfe et au Canada », nous rappelle Mélanie Audoin, co-fondatrice en 2010, aux côtés de Bernard Bigiaoui. « C’est chose faite car nous avons trouvé un distributeur dans ces deux zones géographiques. »

Lors de cet interview, la direction nous expliquait aussi que la marque entamait un tournant stratégique, avec son ouverture au grand public.

« C’est toujours le cas bien sûr, via notre réseau professionnel, qu’il s’agisse de revendeurs, tels que le réseau Bleu Libellule ou directement en salon de coiffure. Pour autant, nous restons avant tout une marque professionnelle, accessible au grand public. Nous voulons conserver cette spécificité, qui reste un gage de résultats. »

Asseoir l’image et compléter l’offre

Mais plus que son réseau et ses points de vente, la marque marseillaise compte asseoir plus encore son image de marque professionnelle auprès d'un plus large public. « Notre clientèle est féminine, plutôt working girl avec peu de temps pour prendre soin de ses cheveux. C’est pour ça que nous avons des produits au temps de pose réduit, mais avec l’exigence d’une qualité professionnelle. » Ce qui n'est pas le cas de son best-seller, le Masque extrême, gorgé de kératine végétale (son ingrédient phare) et d’huile d’argan, aux effets longue durée. « Il affiche un temps de pause un peu plus long (20 minutes), mais gaine le cheveu durant trois semaines. Les premiers temps, on en vendait 5 000 pots par an. Maintenant, on dépasse les 8 000 ventes par mois », se réjouit celle qui s’occupe principalement du marketing d’Urban Keratin. « Nous lançons une douzaine de produits chaque année, mais plus que le développement produit, nous voudrions investir dans des sociétés et marques du secteur, complémentaires de notre catalogue. » Des projets de participation et rachat seraient en cours.

Urban Keratin prend soin de nos cheveux

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?