AccueilEconomieUne pluie d’étoiles dans les vignobles

Une pluie d’étoiles dans les vignobles

Attirer les touristes en leur proposant de déguster des repas préparés par des chefs dans des domaines viticoles, c’est l’objectif de l’opération « Un domaine, un chef ».
Une pluie d’étoiles dans les vignobles
M. Debette - Les chefs prêts à relever le défi.

Economie Publié le ,

Valoriser des chefs et des vignerons, en mettant en avant leur complémentarité, tout en créant des moments d’échanges conviviaux et de partage pour redonner le goût du terroir à des visiteurs : telle est notamment l'ambition de l'opération « Un domaine, un chef » (voir encadré). « Les pertes engendrées par le gel pour les vignerons et les chefs qui n’ont pas pu travailler pendant un an, l’idée était de créer une dynamique à la fois de solidarité et de stimuler leur créativité », explique Luc Douche, organisateur de cette première édition avec LD Communication, dont les parrains ne sont autres que Glenn Viel, chef de l’Oustau de Baumanière, trois étoiles au Michelin, et Serge Dupire, acteur et musicien.

Cette année, dix-huit soirées sont programmées. Mais les organisateurs espèrent bien pérenniser cet événement en 2022 et doubler la mise. Ils comptent sur les retombées médiatiques pour assurer la promotion des restaurants et des vignobles et, surtout, attirer le plus de monde possible. « L’enjeu est de redonner du sens à ces métiers et de faire connaître la gastronomie et les vignobles des coteaux d’Aix aux touristes qui représentent environ 70 % du public qui va participer à ces soirées », précise Michel Fraisset, directeur de l’office du tourisme d’Aix-en-Provence.

Rassembler des chefs, étoilés pour la plupart, et des vignerons, n'est pas une mince affaire. Pour eux, c’est même un surcroît de travail, voire un challenge. En cuisine, les chefs auront trente repas à préparer et à livrer en plus de l’activité de leur restaurant. Quant aux vignerons, ils devront assurer l’accueil des convives et l’organisation de visites.

L’international en ligne de mire

« Nous nous sommes positionnés sur le secteur de la gastronomie et du vin depuis quelques années déjà. Nous ciblons le grand public et surtout l’international. Derrière cette idée, il y a, sur du long terme, un positionnement économique générant des retombées différentes pour la ville d’Aix-en-Provence », indique Jean-Philippe Alfonsi, responsable promotion internationale à l'office de tourisme d’Aix-en-Provence.

D’autant que, l’année prochaine, la ville accueillera « Destination vignobles », pilotée par Atout France : quelque 400 professionnels, tours opérateurs et agents de voyage internationaux, rencontreront des vignerons et restaurateurs. L’occasion de connaître les acteurs provençaux, de signer des contrats, de développer du business.

Le programme

C’est à l’atelier Paul Cézanne qu’a été lancée l’opération « Un domaine, un chef ». Chaque jeudi de juillet et août, les vignerons d’Aix-en-Provence et de la Sainte-Victoire accueilleront les convives dans leur domaine à partir de 18 h 30 pour une visite accompagnée des vignes et du chais. A 20 h, place à la dégustation d’un repas préparé par Glenn Viel, Felipe Licandro (Le Bistro), Yannis Lisseri (Gaodina), René Bergès (La Table de Beaurecueil) ou Éric Sapet (La petite maison de Cucuron). Le prix du panier est de 35 €. Il reste encore quelques places disponibles. 

Informations et inscriptions sur le site de l’office de tourisme d'Aix-en-Provence ou directement sur le site de l'événement

 

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?