Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Une Marseillaise (encore) lauréate de la bourse L'Oréal-Unesco

le - - Economie

Une Marseillaise (encore) lauréate de la bourse L'Oréal-Unesco
D.R. - Sophie d'Ambrosio fait partie de la promotion 2018 du programme « Pour les femmes et la science ».

Depuis dix ans que le programme « Pour les femmes et la science » existe en France, ce sont neuf scientifiques originaires du département qui ont été récompensées. Sophie d'Ambrosio fait partie de la promotion 2018 et revendique son discours féministe.

Originaire de Marseille et doctorante à l'Unité mixte CNRS-Thales, en Ile-de-France, Sophie d'Ambrosio s'est vue remettre ce mardi 9 octobre une bourse de 20 000 € par L'Oréal-Unesco, dans le cadre du programme « Pour les femmes et la science ». Une aide financière conséquente et une visibilité nouvelle qui vont l'aider dans sa démarche féministe. « Je souhaite raconter mon histoire aux jeunes, pour contribuer à faire avancer les mentalités sur la place des femmes dans la société en général et dans mon métier, en particulier. Seuls 28 % des chercheurs dans le monde sont des femmes et les prix Nobel scientifiques ont été décernés à 3 % d'entre nous », nous dit-elle. Celle qui a grandi dans le centre-ville de la cité phocéenne sait combien elle doit tout à l'enseignement public.

« Mon histoire, c'est celle d'une petite fille qui vient d'un quartier populaire, celui de la gare Saint-Charles, mais qui a pu, grâce à l'école publique, devenir doctorante. Je suis une physicienne qui se bat pour la cause des femmes de science. »

Sophie d'Ambrosio fait partie des 30 lauréates 2018, choisies parmi 900 candidates. « Parler de mon parcours aux jeunes, leur transmettre mon expérience et mon savoir, c'est me donner l'opportunité d'accomplir à la fois mon devoir de citoyenne et de scientifique. Mon devoir de citoyenne, c'est contribuer à faire avancer les mentalités sur la place des femmes dans la société. Mon devoir de scientifique, c'est partager et vulgariser mon savoir. »

Des travaux inscrits dans le réel

Cette scientifique a reçu sa bourse pour ses travaux de recherche autour des supra-supercalculateurs, « plus puissants et plus écologiques que ceux que nous utilisons actuellement ». Pour faire simple, les supercalculateurs nous servent aujourd'hui à calculer aussi bien la simulation du réchauffement climatique, qu'à élaborer de nouveaux médicaments. « Mais leur puissance de calcul demande beaucoup d'énergie. Je travaille donc à l'utilisation d'un nouveau matériau, qui augmenterait la puissance de calcul des futurs supercalculateurs, tout en offrant un faible coût énergétique. »

Depuis dix ans en France, le programme L'Oréal-Unesco « Pour les femmes et la science » soutient de jeunes chercheuses à un moment charnière de leurs carrières.

Chaque mois d'octobre, 30 doctorantes et post-doctorantes « à fort potentiel » se voient donc décerner une bourse de recherche et bénéficient d'une formation (aide à la prise de parole en public, management...) afin de leur donner les moyens de « briser le plafond de verre ».

Chaque année, la version internationale du programme « Pour les femmes et la science » accompagne plus de 275 jeunes chercheuses en doctorat ou post-doctorat dans une centaine de pays. Elle fête cette année ses 20 ans.

(Ici, Sophie d'Ambrosio)




Alexandra Zilbermann
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer