Fermer la publicité

artisan Une Chaise au plafond : tapisserie et décoration dans les règles de l'art

le - - Economie

Une Chaise au plafond : tapisserie et décoration dans les règles de l'art
D.R. - Nora Yalaoui est diplômée en tapisserie en siège et en couture d'ameublement, une double formation plutôt rare aujourd'hui.

Cette artisane, installée à Eguilles, propose dans son atelier showroom ses deux compétences : tapissière en siège et couturière d'ameublement.

Nora Yalaoui est satisfaite du nom trouvé pour sa société, Une Chaise au plafond. Et pour cause, « il a le mérite, tout comme mon métier, d'être original, décalé et d'avoir un lien avec l'histoire de France », précise-t-elle. En effet, « pendant la Première Guerre mondiale, une explosion a envoyé une chaise en l'air. Et elle est restée bloquée entre les lattes de bois du plafond. » Un joli nom qui interpelle, tout comme le métier ancien de cette artisane installée à Eguilles.

Dix-sept ans au Palais Garnier

Nora Yalaoui est diplômée en tapisserie en siège et en couture d'ameublement. Une double formation qui est plutôt rare de nos jours. « Je n'ai jamais croisé un tel profil. Généralement, on est spécialisé dans une de ces disciplines et on fait appel à un spécialiste de la deuxième », explique l'artisane. Formée à l'école Grégoire-Ferrandi de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris et au Greta* des Arts appliqués de l'Ecole Boulle à Paris, elle bénéficie également d'une belle carte de visite : 20 années d'expériences dont 17 passées au sein du Palais Garnier-Opéra national de Paris, à l'atelier de restauration. « Cela m'a permis de restaurer le mobilier classé, mais également de réaliser des chantiers de tenture murale et de drapés, sièges anciens et portes capitonnées ainsi que du mobilier scénique », illustre Nora Yalaoui.

Meubles oubliés

Du jardin au salon, en passant par la chambre, cette tapissière et décoratrice d'intérieur, maître artisan, est aujourd'hui à son compte pour répondre aux besoins d'aménagement de sa clientèle. Il peut s'agir de sièges à rénover, de rideaux à confectionner sur mesure, mais aussi de fauteuils anciens oubliés dans un garage et à réparer. « Si je respecte la ligne du meuble, la hauteur de garniture et son essence même, il est possible d'introduire une touche de modernité dans le tissu retenu ou dans les clous utilisés, par exemple. Dans tous les cas, ma clientèle doit rechercher du confort, des réalisations de qualité, un travail personnalisé et du sur-mesure. »




Caroline Dupuy
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer