AccueilFinanceUne année de consolidation pour la Banque Populaire Méditerranée

Une année de consolidation pour la Banque Populaire Méditerranée

Lors de la présentation fin avril de ses résultats pour l'année 2019, la Banque Populaire Méditerranée a annoncé enregistrer une hausse de son produit net bancaire.
Une année de consolidation pour la Banque Populaire Méditerranée
D.R. - La Banque Populaire Méditerranée a présenté des résultats plutôt positifs pour l'année 2019.

Finance Publié le , par

Si le contexte économique actuel est incertain, 2019 aura été une année de « consolidation » pour la Banque Populaire Méditerranée, comme l'a déclaré Christophe Bosson, son directeur général, lors de l'assemblée générale du 27 avril dernier.

Il s'agit d'une « consolidation des performances commerciales dans un contexte bancaire très concurrentiel, une consolidation des valeurs coopératives avec l'arrivée de 8 500 nouveaux sociétaires, une consolidation conclue sur des résultats financiers en hausse avec notamment une amélioration significative de la productivité grâce à l'évolution favorable du produit net bancaire, couplée à une bonne maîtrise des charges et du coût du risque ».

372 millions d'euros de PNB

En effet, le produit net bancaire (PNB) ressort à 372 millions d'euros, soit une hausse de 2,3 % par rapport à 2018. Quant au résultat brut d'exploitation, avec 94,6 millions d'euros, il est aussi en progression de 17,2 % sur la même période. Au final, le groupe Banque Populaire Méditerranée affiche un résultat net consolidé à 52,3 millions d'euros, lui aussi en progression de 14,3 %.

« Nous continuons donc, année après année, à consolider notre banque suivant la trajectoire établie avec ambition lors de la fusion fin 2016 », ont déclaré Christophe Bosson et Philippe Henri, le président de la BPMED. En 2019, le groupe BPMED a continué sa transformation avec la poursuite des chantiers du projet Energie 2020 qui s'articule autour des « clients, des collaborateurs, du process et du positionnement local ». Un projet « construit de façon participative afin de nous préparer aux mutations du secteur bancaire à venir », annoncent-ils.

3 milliards d'euros de crédits

Ces chiffres placent la BPMED « parmi les banques les plus dynamiques du groupe BPCE », soulignent-ils dans leur rapport. « Notre souhait est d'accompagner le développement économique de notre territoire en réinvestissant les ressources collectées », ajoutent-ils. Christophe Bosson cite le chiffre de 3 milliards d'euros de production de crédit, « soit le même niveau record que 2018 ».« Cette tendance positive devrait encore se confirmer au cours de l'année 2020 malgré un environnement bancaire qui demeure incertain. »

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?