AccueilFinance"Un nombre croissant de PME-ETI utilisent la Bourse pour lever des fonds"

"Un nombre croissant de PME-ETI utilisent la Bourse pour lever des fonds"

S'introduire en Bourse n'est pas une décision à prendre à la légère. Mais une fois cet acte mûrement réfléchi, force est de constater qu'il y a de nombreux avantages à franchir le cap. Et aussi quelques inconvénients ! Dans la région, beaucoup d'initiatives sont mises en œuvre pour attirer le plus grand nombre de structures - dont des petites entreprises - vers la Bourse. Si le nombre d'entreprises du 13 introduites en Bourse n'est pas significatif au regard des nombreuses sociétés dynamiques du territoire, le travail de pédagogie réalisé dans la région par EnterNext, filiale d'Euronext, mais aussi par la Communauté économique et financière Méditerranéenne (Cefim), devrait déboucher, à terme, sur de meilleurs résultats.

Finance Publié le ,

Guillaume Mordelet est le responsable Méditerranée d'EnterNext, la filiale commerciale du groupe Euronext, dédiée à l'accompagnement des PME-ETI en Bourse. Créée en 2013, elle est présente à Paris et dans les régions (Marseille, Lyon, Bordeaux et Nantes). Le bureau de Marseille couvre les régions Paca et Languedoc-Roussillon.

Les Nouvelles Publications : Quel est le bilan 2015 d'EnterNext en Méditerranée ?
Guillaume Mordelet : Sur cette zone, nous avons accueilli trois nouvelles sociétés en 2015. Tout d'abord, Oceasoft, une PME issue du business innovation center de Montpellier Agglomération. Cette société a levé près de 9 millions d'euros en Bourse et s'est introduite pour accélérer le développement de ses capteurs industriels et sa commercialisation à l'international. La seconde est Sensorion, une société implantée en Languedoc-Roussillon qui a levé plus de 8 millions d'euros et qui compte utiliser ces fonds pour poursuivre ses efforts en matière de R&D. Enfin, il y a eu Technofirst qui s'est transférée du Marché Libre pour se coter sur Alternext et gagner en visibilité. Basée à Aubagne, elle conçoit, développe et distribue des solutions anti-bruits.

Un nombre croissant de PME utilisent ainsi la Bourse pour lever des fonds en France. En termes d'ordre de grandeur, la moitié des PME-ETI qui s'introduisent sur les marchés couverts par EnterNext lèvent plus d'une quinzaine de millions d'euros pour une capitalisation boursière médiane d'une cinquantaine de millions d'euros.

Tout ceci est le fruit d'un travail de pédagogie et de proximité avec les chefs d'entreprise, qui a pour objectif de remettre la Bourse dans leur viseur. Ce travail s'effectue sur le long terme afin de les préparer au mieux au fonctionnement des marchés financiers. Depuis presque 3 ans, nous semons des graines qui commencent à porter leurs fruits.

Quid de vos actions sur les entreprises innovantes ?
Depuis plus d'un an, EnterNext a fait de la relance en Bourse du secteur Tech une priorité, compte tenu du potentiel de croissance, des besoins de financement et des spécificités des entreprises innovantes. Nous avons donc engagé plusieurs initiatives dans le but d'alimenter une dynamique forte sur ce secteur. A ce titre, nous avons lancé le programme TechShare en 2015, dont l'objectif est de familiariser une promotion d'entreprises européennes non cotées au fonctionnement des marchés financiers. A travers des campus académiques et des sessions mensuelles, les dirigeants d'entreprises participantes peuvent ainsi se faire une idée précise de ce qu'implique une IPO*. Parmi les 30 entreprises qui ont participé à la première promotion de TechShare, trois d'entre elles sont issues de notre grande région.

En parallèle, nous avons conduit un cycle de conférences en France et en Europe, tout au long de l'année 2015, pour animer les écosystèmes locaux autour du financement des entreprises innovantes. Nous avons également lancé un label, le « Tech 40 », pour mettre en avant les pépites. Il est composé de 40 valeurs Tech européennes sélectionnées pour leurs performances par un comité d'experts indépendants. Nous avons renforcé la couverture en analyse financière des entreprises du secteur à travers la mise en place d'un partenariat avec Morningstar, via un programme de recherche en accès gratuit couvrant l'ensemble des 330 PME-ETI cotées du secteur Tech.
Enfin, nous avons lancé une plate-forme de communication dédiée au sujet du financement des valeurs Tech, avec des contenus qualifiés pour rapprocher les investisseurs et de l'ensemble de la communauté Tech : www.enterthenextstage.com.

* Initial Public Offering en anglais, c'est-à-dire une introduction en Bourse.

La suite de cet article est à lire dans notre dossier consacré aux entreprises des Bouches-du-Rhône cotées en Bourse (n°9898 du 3/06/2016). Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnements (à partir de 55€/an).

Les graphiques ci-dessous représentent les capitalisations des entreprises du département cotées en Bourse sur Euronext, Alternext et Marché Libre :

(Infographie Esther Griffe)

Vous souhaitez consulter la liste complète ? Suivez ce lien.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?