AccueilEconomieUn chef de file varois pour la liste « Fiers d’être artisans »

Un chef de file varois pour la liste « Fiers d’être artisans »

C’est Roland Le Joliff qui conduira la liste « Fiers d’être artisans » pour les élections à la Chambre de métiers et de l’artisanat régionale et ses chambres départementales. Il a présenté ses ambitions avec ses colistiers.
Un chef de file varois pour la liste « Fiers d’être artisans »
O. Réal - Roland le Joliff, Valérie Marrone, Jean-Jacques Castillon, Véronique Maurel, Gérard Cerruti et Philippe Faitiche lors de la présentation de liste « Fiers d’être artisans ».

Economie Publié le ,

Le chef d’entreprise varois Roland Le Joliff conduira la liste régionale « Fiers d’être artisans » aux élections à la Chambre de métiers et de l’artisanat régionale Provence-Alpes-Côte d'Azur (CMAR Paca), du 1er au 14 octobre, portée par la CPME Sud, la Fédération régionale du Bâtiment et cinq autres instances professionnelles*. Il a présenté sa feuille de route le 19 juillet au siège de la Fédération du BTP83, rappelant son parcours atypique et au fait de la thématique pour avoir travaillé durant 18 ans en tant que technicien au sein de la CMA du Var, jusqu’en 2016, avant de créer plusieurs sociétés de services, notamment dans la désinfection de locaux. « Proximité et humanité » font partie de ses priorités.

A ses côtés, tête de liste pour le Var, Valérie Marrone est co-gérante d’une entreprise familiale d’électricité et fille d’artisan du bâtiment. Elle connaît bien elle aussi le sujet et s’est engagée depuis longtemps dans la vie économique, entre autres au sein des femmes cheffes d’entreprises du BTP dont elle préside la section varoise. « Je souhaite faire de la CMA un vrai partenaire des artisans tout au long de la vie de leur entreprise, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. D’où les 5 % de votants la dernière fois. Il est temps que cela change », a-t-elle prôné.

Construire l’avenir

Pour cela, Philippe Faitiche, président de l’Association « Fiers d’être artisans Var », a rappelé les ambitions de la liste : promouvoir et renforcer l’identité artisanale ; soutenir les valeurs de l’artisanat, en particulier s’agissant de la formation et de la transmission, sachant que la CMA est le premier formateur de France et que deux artisans sur trois sont issus de l’apprentissage ; accompagner la transformation de l’artisanat, notamment digitale ; développer une saine concurrence ; provoquer la rencontre entre l’artisanat et la Chambre de métiers ; simplifier le quotidien des entrepreneurs de l’artisanat.

Une simplification qu’appelle de ses vœux Véronique Maurel, président de la CPME Var et présidente adjointe de l’Union patronale du Var (UPV). Sur le plan administratif comme en matière de numérisation. « J’ai toujours vu mon père, artisan maçon, faire quantité de papiers. La CMA peut soulager les artisans dans cette tâche, ce qui leur laissera du temps pour mieux travailler », a-t-elle expliqué, rappelant en outre que la CPME, en très forte progression, est aujourd’hui la première force de l’artisanat en France, avec 243 397 entreprises (+ 70 % depuis 2017).

Afin de « remettre les Chambres de métiers au service des entreprises artisanales et les ancrer dans les territoires », Gérard Cerruti, président de l’UPV, a fait également l’éloge de la proximité, par laquelle « on est plus efficace ». « Nous sommes là pour construire l’avenir et remplacer l’équipe actuelle qui ne nous satisfait pas », a affirmé clairement le patron des patrons varois, apportant tout son soutien aux 35 hommes et femmes de la liste varoise d’union. Enfin, l’hôte de cette réunion de lancement, le président de la Fédération du BTP du Var, Jean-Jacques Castillon, a fait le constat que les CMA « souffrent d’un déficit d’image et de reconnaissance de la part des artisans », et formulé le vœu au nom de tous que le mouvement « Fiers d’être artisans » deviendra majoritaire dans le réseau des Chambres, dans le Var, en Paca et en France. Il s’agit de « remettre les artisans au cœur de l’action de ce réseau… ! ».

* Les listes varoise et régionale sont également soutenues par le Conseil National des Entreprises de Coiffure (CNEC), le Conseil National des Professions de l’Automobile (CNPA), la Fédération des Entreprises de Propreté (FEP), la Fédération Française des Intégrateurs Électriciens (FFIE) et l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?