AccueilFinanceTransition réussie pour la Banque Populaire Méditerranée

Transition réussie pour la Banque Populaire Méditerranée

La Banque Populaire Méditerranée a présenté fin avril ses résultats annuels 2017.

Finance Publié le ,

Un premier exercice réussi. La Banque Populaire Méditerranée (BPMED), née de la fusion en 2016 de la Banque Populaire Côte d'Azur, de la Banque Populaire Provençale et Corse et de la Banque Chaix, annonce pour 2017 un produit net bancaire de 365,2 M€, soit une hausse 0,9% par rapport à l'année précédente. Le résultat net baisse quant à lui de 8% et atteint 38,1 M€. Pas de doute pour la banque nouvellement créée “cette baisse s'explique par des coûts occasionnés par la fusion des banques”.

Les résultats commerciaux sont visibles. La production de crédits qui s'élève à 2,7 Md€ est en hausse de 42% par rapport à 2016 (1,9 Md€). A noter aussi la bonne tenue des ressources clientèle à 9,2 Md€, tirée par une croissance des comptes à vue de 12,6% et le développement des clients particuliers actifs de 2,2%.

Dans un secteur en pleine mutation, avec l'arrivée de nouveaux acteurs tels que les fintechs, la Banque Populaire Méditerranée annonce disposer, courant 2018, de son propre agrégateur.*

* Les agrégateurs de comptes bancaires sont des services internet et mobile qui permettent de gérer plusieurs comptes issus de différentes banques sur un seul et même outil.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?