AccueilEconomieTradition Joaillerie : créer le bijou de vos rêves

Tradition Joaillerie : créer le bijou de vos rêves

La boutique Tradition Joaillerie à Marseille propose la création, transformation et la réparation de bijoux anciens et modernes. A sa tête, Edgard Gaspar, un artisan passionné qui échange longuement avec sa clientèle pour répondre le plus précisément à ses attentes.
Tradition Joaillerie : créer le bijou de vos rêves
D.R. - L'atelier d'Edgard Gaspar dans l'avenue principale du centre de Mazargues (9e) à Marseille.

Economie Publié le ,

Edgard Gaspar est installé dans l’avenue principale du centre de Mazargues (9e arrondissement de Marseille) depuis 2007. Et force est de constater que les clients sont au rendez-vous, y compris le matin, en semaine. Pourtant, cet artisan fabricant d’articles de bijouterie et de joaillerie, n’a pas de vitrine dans sa boutique et ne fait pas de publicité. « Mon concept et mes tarifs ressemblent à ceux des ateliers en étage. Mais contrairement à eux, je m’adresse surtout au grand public. » Il connaît bien les deux formules et leurs inconvénients. « Dans un atelier en étage, il manque le contact avec la clientèle, l’échange avec le client autour d’un bijou. » A l’inverse, quand les clients s’enchaînent dans son atelier, difficile de travailler. « Je viens très tôt et ferme l’accès au public dans l’après-midi pour pouvoir travailler. »

Pierres précieuses

Pour lui, tout se passe derrière le comptoir en bois de son local qui marque la séparation entre le hall destiné à sa clientèle et son lieu de travail où le désordre est de mise. « Et encore, prévient-il, il n’y a pas les classeurs de comptabilité qui trainent ici ou là ! » Vêtu d’une blouse noire et doté de machines qui semblent venir d’une autre époque, il répare, polit, lime, confectionne, modifie avec beaucoup de minutie les bijoux qu’il a entre les mains. « Je fais un peu de réparation et de mise à taille des bijoux, mais l’essentiel de mon travail est la fabrication, la création. »

Illustration avec un client qui entre dans les lieux pour la première fois et souhaite offrir à sa femme, pour ses 50 ans, « un bracelet robuste qui se porte tous les jours, avec des pierres bleues et vertes ». L’artisan pose des questions, cible la demande, propose des idées, détaille les contraintes. Après un schéma, validé des deux côtés, charge à lui de trouver les pierres précieuses avant de s’atteler à la création du fameux bijou.
Face à la pénurie de créateurs de bijoux sur Marseille, sa clientèle « qui était autrefois composée essentiellement d’habitants du quartier, s’élargit. Et devient même nationale. »

Retrouvez chaque semaine sur le site internet et dans les pages des Nouvelles Publications nos portraits d'artisans, en partenariat avec la Chambre de métiers et de l'artisanat de région Provence-Alpes-Côte d'Azur.Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnements (à partir de 55€/an).​

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?