AccueilEconomie« Tous Entrepreneurs » mobilise le pays salonais

« Tous Entrepreneurs » mobilise le pays salonais

Organisée dans le cadre champêtre de Château Virant à Lançon-Provence le 7 juin, la 4e étape de la tournée « Tous Entrepreneurs » de la CCI Marseille Provence a fait le plein. Le président Jean-Luc Chauvin a décliné les objectifs de la mandature et recueilli les demandes des dirigeants locaux. Accès au très haut débit et à l'information ressortent des priorités…
« Tous Entrepreneurs » mobilise le pays salonais
J-C Barla - « Tous Entrepreneurs » a réuni une centaine de dirigeants à Château Virant.

Economie Publié le ,

Après Vitrolles/Marignane, Istres/Martigues et La Ciotat, « Tous Entrepreneurs » de la Chambre de commerce et d’industrie Marseille Provence (CCIMP) s’est arrêté à Salon-de-Provence et Lançon-Provence, le 7 juin. Jean-Luc Chauvin, son président, expose dans cette tournée les 11 enjeux de sa mandature et les 30 actions des 18 prochains mois avec son équipe, élus et collaborateurs. « Notre projet se décline du macroéconomique au local, a-t-il indiqué en ouverture d’une rencontre à laquelle une centaine de chefs d’entreprise a pris part. Les besoins diffèrent d’une ville à l’autre. Le centre-ville de Salon-de-Provence, par exemple, s’inscrit dans une réelle dynamique associant grandes marques et commerçants indépendants alors qu’à Berre-l’Etang, la mairie nous demande comment le requalifier. De même, dans l’industrie, il existe ici des espaces pour des activités qui ne pourraient être compatibles ailleurs. Nous avons ainsi rendu un avis défavorable sur le Plan local d’urbanisme de Rognac parce qu’il ne permettrait plus l’implantation d’industries sur les terrains de Lyondell Basell, prévus pour une reconversion industrielle. Ce n’était jamais arrivé auparavant. Mais il en va de l’avenir de l’emploi sur notre territoire. » Un courage inédit dont le groupe chimique se réjouit, compte tenu des projets intéressés par les lieux.

Privatisation de l'aéroport

Le président de la CCI a également insisté sur l’intérêt d’une implication active dans la privatisation future de l’aéroport Marseille Provence, « un vrai sujet pour créer de la richesse et du business », sur la transformation de l’aire métropolitaine en « showroom permanent » de solutions innovantes, et, enfin, sur la dimension méditerranéenne, « zone de croissance des 30 prochaines années ». Soucieux de recueillir durant cinq ans un maximum de remontées du terrain, Jean-Luc Chauvin a présenté à l’assistance son relais local, « maire économique de l’étang de Berre » comme il l’a qualifié, Luc Frison.

Le haut débit, sujet prioritaire

Certains participants ont exprimé leurs premières revendications. L’équipement en très haut débit devient de plus en plus sensible. « Il est compliqué de se développer quand les problèmes de connexion sont récurrents » souligne un représentant de la société Duval Messien, à Velaux (solutions de protection contre la foudre). Jean-Luc Chauvin a regretté que les maires aient choisi d'équiper les centres-villes plutôt que les zones d’activités, autrement plus stratégiques pour l’emploi. Caroline Sesia-Blanchet, vice-présidente « proximité » de la CCIMP, a assuré qu’une sensibilisation des élus était entamée sur les nécessaires « montées en débit ».
D’autres entrepreneurs, tel Mathieu Gastoud, fondateur de Mat’Carons à Lançon (traiteur, pâtisserie, cuisine à domicile), ont réclamé un meilleur accès aux fichiers de la CCIMP pour prospecter plus aisément de nouveaux clients. Pour le président de la chambre, une telle demande implique d’abord de qualifier plus précisément ces fichiers et de trouver le bon équilibre avec les contraintes réglementaires. « Mais ce ne sera pas forcément gratuit » a-t-il averti, insistant sur la valeur de la donnée dans l’économie actuelle.

« Tous Entrepreneurs » se poursuivra à Aubagne et Aix-en-Provence avant de s’achever le 4 juillet à Marseille.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?