AccueilEconomieTopsis : de la mode urbaine exclusive et écologique
artisan

Topsis : de la mode urbaine exclusive et écologique

En recyclant et customisant des maillots de sport américains, la Marseillaise Anna Stezi propose des produits uniques et très tendances.
Topsis : de la mode urbaine exclusive et écologique

Economie Publié le ,

Il y a trois ans, la jeune créatrice Anna Stezi a la bonne idée de customiser des maillots de basket-ball ou de base-ball et de les transformer en vêtements élégants pour femme. « Je garde la base - couleurs vives, matière brodée etc. - et je la revisite. »

Le résultat est étonnant : le maillot large et long devient un ravissant body, une jolie robe, ou un crop top très tendance. « Je suis sportive à la base et j'ai toujours été passionnée par la mode », explique Anna Stezi. Et pas de préférence pour telle ou telle équipe, tel ou tel sport ! « Je fais un mix de ce que j'ai, en fonction de mes idées et de mes besoins. »

Immortelle

Depuis peu, ses réalisations portent un nom, une marque : Topsis. « Turitopsis nutricula est une méduse immortelle qui se régénère », explique l'artisane. Pour coller encore plus à ses valeurs, Anna Stezi a également décidé de se fournir uniquement en friperies et autres dépôts-ventes. Comprendre : les maillots ne sont plus neufs, mais elle leur donne une nouvelle vie en réutilisant les tissus, les broderies, les sigles etc. et « tout mon travail est réalisé à Marseille, de A à Z ».

Si au départ, Anna Stezi vend ses réalisations par le bouche-à-oreille, grâce à Instagram ou suite à des partenariats éphémères avec quelques boutiques, la donne est en train de changer.

« Je passe à la vitesse supérieure, à l'étape suivante, explique Anna Stezi. Je suis en train de lancer un site internet marchand. C'est très long, notamment les shooting photos. »

Pour l'aider dans son développement, cette jeune artisane n'a jamais hésité à solliciter la Chambre de métiers et de l'artisanat. « Je m'intéresse à tout ce qu'elle fait : les ateliers, les formations. » Elle a d'ores et déjà suivi certains cursus et s'apprête à remplir le dossier pour obtenir la mention Métiers d'art. Déterminée à réaliser ses rêves, elle réfléchit déjà à ses projets futurs : travailler avec plusieurs stylistes créateurs dans un même atelier. Mais chaque chose en son temps.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 septembre 2022

Journal du26 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

Journal du 02 septembre 2022

Journal du02 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?