AccueilEconomieThink & Go fait dialoguer écrans et objets connectés

Think & Go fait dialoguer écrans et objets connectés

La PME basée à Meyreuil est en passe de révolutionner le commerce connecté et les relations clients, en lançant des écrans, ou vitrines, interactifs capables de communiquer avec des objets connectés utilisant la technologie NFC.
Think & Go fait dialoguer écrans et objets connectés
F. Delmonte - Cet écran est capable de dialoguer avec un smartphone, une carte de crédit, d'abonnement, un passeport NFC...

Economie Publié le ,

L’écran interactif deThink & Go, la PME de Meyreuil, avait impressionné Emmanuel Macron, le ministre de l’Economie, lors de sa visite au CES* de Las Vegas. Cette technologie sans contact pourrait bien bouleverser les habitudes de millions de consommateurs à travers le monde.

L’idée de Vincent Berge, fondateur en 2010, à Marseille, de cette start-up sur ses fonds propres, est simple (sur le papier, du moins…) : faire dialoguer et interagir des écrans avec d’autres objets connectés qui utilisent la technologie « NFC », pour Near Field Communication, ou communication sans fil. Les smartphones, cartes de crédit, d’abonnement ou de fidélité, montres connectées, et même certains documents d’identification comme les passeports dernière génération, en sont pourvus. Tout le monde transporte avec soi de la technologie NFC, ou presque.

Simple ? Les dirigeants de T&G se font un plaisir d’organiser une démonstration. En approchant un objet équipé de la technologie NFC d’un écran conçu par la PME de Meyreuil, ces derniers se mettent à échanger et communiquer. Suivant le programme, on peut consulter un catalogue, passer commande, jouer à un jeu commercial, effectuer un virement, s’enregistrer pour un vol et consulter un plan, ou connaître les bonnes offres dans les boutiques du secteur. Simple, ludique et surtout sécurisé !

Et cela marche également avec un écran lambda équipé de la technologie. Même une vitrine de magasin, recouverte d’un film transparent réalisé par Think & Go, pourra se transformer en objet communiquant et installer la boutique dans la rue pour attirer le client. « On peut embarquer notre technologie sur n’importe quel écran » assurent ses responsables. Cette dernière serait fiable et sécurisée, notamment pour les données échangées. Des tests ont déjà été réalisés, notamment avec une borne interactive lors de l’inauguration du Hard Rock Café de Marseille, ou dans une grande surface.

La suite de l'article de Frédéric Delmonte est à lire dans le numéro 9846 des Nouvelles Publications (pa​rution le 5/06/2015)

* Consumer Electronics Show, un salon consacré au monde la haute technologie et aux différentes innovations dans le domaine qui s’est tenu début janvier.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?