Fermer la publicité

Tester sa boutique en vrai, c'est possible !

le - - Economie

Tester sa boutique en vrai, c'est possible !
Initiative Pays d'Aix - « Vous avez un projet de commerce ? Testez votre idée ! » Voilà ce que l'on peut lire sur la vitrine du 29 avenue du 8 mai 1945, au sein du quartier prioritaire de la Frescoule à Vitrolles.

Mettre en relation un bailleur social et une personne voulant tester son idée de commerce, c'est le dispositif que porte Initiative Pays d'Aix (IPA), association qui soutient le développement d'activités économiques en Pays d'Aix.

« Vous avez un projet de commerce ? Testez votre idée ! » Voilà ce que l'on peut lire sur la vitrine du 29 avenue du 8 mai 1945, au sein du quartier prioritaire de la Frescoule à Vitrolles. Un appel à candidatures est lancé pour ceux qui souhaitent tester leur boutique, dans ce local d'environ 45 m2. Les candidats ont jusqu'au lundi 26 avril 2021 pour postuler. En 2019, Hafsoit Rafiou a testé sa boutique de vêtements et accessoires dans la même rue. Deux ans après, elle est toujours en activité !

Cette opération s'inscrit dans le cadre du dispositif « Mon quartier, Ma boutique ». Son objectif est de répondre à la fois à la fermeture des commerces et au manque de diversité des activités dans les quartiers dits prioritaires en Pays d'Aix (Encagnane, Jas de Bouffan, Besson et Corsy à Aix-en-Provence ; Peyrolles-en-Provence ; Pertuis centre ancien ; Notre-Dame à Gardanne ; la Frescoule et les Pins à Vitrolles). « Pour les autres communes, qui ont simplement envie de revitaliser leur centre-ville ou les zones ayant perdu des commerces, il existe "Ma boutique à l'essai", avec un cofinancement de la commune », explique Hinda Fettah, cheffe de projet développement au sein d'Initiative Pays d'Aix (IPA).

Gagnant-gagnant

Dans tous les cas, il y a un financement de la Métropole Aix-Marseille Provence et il faut que la commune soit partie prenante, entre autres pour l'identification des locaux vacants. A charge pour IPA de mobiliser les bailleurs et de les faire entrer dans le dispositif, de l'appel à candidature, du suivi des porteurs de projets. Car la plus-value est de rassurer les propriétaires des locaux vacants de la remise en circulation de leur local et de sécuriser le parcours du porteur de projet pour qu'il puisse tester son activité et, surtout, la pérenniser. Pour cela, il bénéficie d'un accompagnement renforcé (étude de marché et étude financière, permanences juridiques et d'experts-comptables), le loyer est minoré durant une période de six mois, renouvelable une fois. Un partenariat gagnant-gagnant qui permet au porteur de projet de tester son idée et au propriétaire de remettre en circulation son local de manière sécurisée.




Martine Debette
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer