Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Terralia et PASS font cause commune

le - - Economie

Terralia et PASS font cause commune
J.-C. Barla - Les pôles le compétitivité Terralia et PASS se rapprochent dans le cadre de l'appel à candidature du gouvernement.

Les pôles de compétitivité planchent sur leur nouvelle feuille de route pour convaincre le gouvernement de leur utilité. Terralia dans l'agroalimentaire et PASS dans les parfums et arômes ont choisi d'unir leurs complémentarités.

« Alimentation, bien-être et naturalité » : ce sera désormais le positionnement affiché des pôles agroalimentaire Terralia et « Parfums, Arômes, Senteurs et Saveurs » (PASS) qui ont décidé de « croiser leurs compétences » dans le cadre de l'appel à candidatures du gouvernement pour la phase 4 des pôles de compétitivité.

L'un et l'autre, nés en Provence-Alpes-Côte d'Azur, considèrent qu'ils répondront mieux ensemble « aux tendances sociétales et aux besoins des consommateurs » en ciblant quatre marchés : alimentation et boissons, ingrédients santé et compléments alimentaires, cosmétiques et ingrédients pour l'industrie des arômes et parfums. Ils mettent également en avant leur poids économique, acquis depuis leur labellisation en 2005, qui en ferait un leader européen pour ces filières : 450 membres réunis au total, 450 projets d'innovation accompagnés et 650 millions d'euros d'investissements R&D.

Quatre axes d'innovation

Ce rapprochement définit quatre axes d'innovation privilégiés « de la ressource végétale au produit fini » : durabilité des productions et ressources végétales, procédés éco-performants et usine du futur, sécurité et innocuité et performance produit. Le pôle « Alimentation, Bien-Etre et Naturalité » s'appuiera sur une équipe de 20 personnes et quatre implantations à Avignon, Forcalquier, Grasse et Lyon, Terralia et PASS s'étant attelés à couvrir les régions Provence-Alpes-Côte d'Azur, Auvergne-Rhône-Alpes et Occitanie.

Ils restent néanmoins toujours ouverts « à toutes les entreprises et compétences de France et d'Europe, de toutes tailles, actrices majeures ou mineures de l'agriculture, de l'alimentation, de la cosmétique, du bien-être et de la naturalité » expliquent leurs présidents respectifs, Yves Faure et Christophe Marin.




J.-C. Barla
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer