AccueilEconomieTéléwatt réinvente le métier de dépanneur TV et Hi-Fi

Téléwatt réinvente le métier de dépanneur TV et Hi-Fi

A l'heure du tout jetable, la société Téléwatt, basée dans le 8ème arrondissement de Marseille, entend réparer vos appareils (électroménager, multimédia). Un service qui se perd.
Téléwatt réinvente le métier de dépanneur TV et Hi-Fi
C. D. - Téléwatt est installé sur l'avenue de Mazargues

Economie Publié le ,

« Penser à réparer avant de remplacer. » Tel est le message que souhaite faire passer au plus grand nombre Frédéric Rajzman. Cet artisan marseillais, à la tête de la société Téléwatt depuis 1992, répare des produits électroniques grand public type TV, hi-fi, multimédia, électroménager, antennes… mais aussi les lampes (halogènes, et autres modèles plus anciens) et les produits « démodés » comme les baladeurs cassettes.
Un métier à part mais un métier utile. Force est de constater que cette activité est de plus en plus difficile à exercer. « Le bouche-à-oreille ne suffit plus à vivre aujourd’hui. Nous avons besoin de nouveaux clients et d’objets à réparer », explique Frédéric Rajzman. Les faits sont là : « Avant, nous avions une dizaine de réparation par jour. Aujourd’hui, c’est plutôt de l’ordre de quatre à cinq par jour. » Il est temps que la tendance s’inverse.

Consommer et changer

Plusieurs raisons sont avancées par ce fils d’artisan pour expliquer cette bien triste réalité. A commencer par l’âge de sa clientèle. « Nous avons une majorité de personnes âgées, attachées à leurs biens. Et habituer à entrer dans notre boutique pour avoir un avis, un devis sur le produit apporté. Malheureusement, au fil des années, certains nous ont quittés. » Autre explication : « il n’est pas rare que de nouveaux clients me disent qu’ils ne savaient pas que beaucoup de choses pouvaient être réparées. La société d’aujourd’hui est habituée à consommer pour une durée limitée et changer. » Enfin, la génération Internet est parfois trop pressée. « Si je ne réponds pas à un appel, vous pouvez être certain que le client ira voir ailleurs. »

Retour des stagiaires

Une chose rassure tout de même cet artisan : « ça me fait plaisir de voir, qu’à nouveau, les stagiaires reviennent. Des jeunes s’intéressent à ce savoir-faire et veulent en faire leur métier. » Peut-être le début du renouveau ? Installée dans le 8ème arrondissement de Marseille, depuis 40 ans, Téléwatt n’entend pas en rester là. « C’est à nous de faire entendre nos voix, de communiquer davantage, d’aller à la rencontre de la population », explique Frédéric Rajzman. Il ajoute : « membre du groupement Pulsat, nous sommes en liaison avec de nombreux magasins situés sur toute la France, ce qui nous permet de suivre nos clients même après un déménagement ou durant les vacances. »

Article réalisé dans le cadre d'un partenariat avec la Chambre de Métiers et de l'Artisanat des Bouches-du-Rhône

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?