Fermer la publicité

artisan Sud Serrurerie Multiservices : un artisan qui vous ouvre des portes

le - - Economie

Sud Serrurerie Multiservices : un artisan qui vous ouvre des portes
D.R. - Pas de site Internet, ni de réseaux sociaux : pour croiser Sylvain Clément, il faut tomber sur sa camionnette.

Sylvain Clément, à bord de sa camionnette, arpente les routes du département, notamment autour d'Aix-en Provence, pour effectuer des travaux de serrurerie, mais pas que.

« Le cœur de mon travail est la serrurerie, explique l'artisan Sylvain Clément, mais à titre occasionnel, je peux réparer des portes coulissantes, poser des alarmes incendie, agir sur la plomberie. Bref, faire des petits travaux pour éviter aux clients de faire appel à plusieurs intervenants. » Et pour cause, ses clients sont essentiellement des agences immobilières qui agissent en tant que syndic de copropriété.

Multi-spécialités

Cet autodidacte, qui a appris son métier sur le terrain, a des mains en or. « J'ai toujours été dans le bâtiment, au début en tant que peintre, puis en rénovation d'intérieur et maintenant en serrurerie. C'est bien simple : avec moi, vous me laissez un appartement en mauvais état et je vous en fais un palace. » Dans un univers où le pire côtoie le meilleur, c'est une chance de l'avoir comme interlocuteur. En échange, il a du travail toute l'année. Et même si durant le confinement la demande a été moins forte, elle a toujours existé. « Je n'ai jamais cessé de travailler, les portes qui claquent avec les clés à l'intérieur il y en a toute l'année », précise-t-il.

Pour trouver ses clients, dont les particuliers, Sylvain Clément fonctionne par le bouche-à-oreille, la recommandation. Pas de site Internet, ni de réseaux sociaux pour ce professionnel. Pour le croiser, il faut tomber sur sa camionnette, ses cartes de visite ou sur l'un de ses clients satisfaits. « Lorsque vous êtes bon et honnête, ce qui est rare dans le métier, les gens le savent et parlent de vous. » Ce qui l'énerve au plus haut point ? « Les personnes qui déposent des autocollants sur vos portes et qui vous proposent des prix aberrants pour ouvrir une porte avec une radio* par exemple. »

Intervention propre

Amoureux du travail bien fait, il met un point d'honneur à ne pas détériorer le matériel ou du moins à laisser les lieux en bon état après son intervention. « Le métier a mauvaise réputation alors qu'il est de plus en plus difficile, compte tenu des mécanismes de porte de plus en plus élaborés. » Le matériel exigé pour effectuer de belles réparations lui aussi évolue au fil des ans.

Pas vraiment en manque de travail, il ne trouve pas le temps de se former ou de développer sa visibilité via une formation de la Chambre de métiers et de l'artisanat Provence-Alpes-Côte d'Azur. Mais à bien y réfléchir, il aimerait passer des homologations métier pour travailler, par exemple, sur le double vitrage.

* Pour ouvrir une porte claquée soi-même, une radiographie présenterait le compromis idéal entre rigidité et souplesse pour se glisser entre le bâti et l'ouvrant.




Caroline Dupuy
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer