AccueilEconomieLe Studio Vaccaro reçoit le titre de "portraitiste de France"

Le Studio Vaccaro reçoit le titre de "portraitiste de France"

Pour immortaliser les moments importants de votre vie, rien de telle qu'une belle photo réalisée par un portraitiste dans son studio. Studio Vaccaro à Marseille répond aux attentes des particuliers comme des professionnels.
Le Studio Vaccaro reçoit le titre de
Studio Vaccaro

Economie Publié le ,

Il vient juste d’apprendre la nouvelle et ne cache pas sa joie : le Groupement national de la photographie professionnelle (GNPP) vient de lui décerner le titre de portraitiste de France. « C’est une belle reconnaissance. Mes photos ont été jugées par des professionnels reconnus, avertis et de qualité. Je suis d’autant plus satisfait que c’était la première fois que je tentais ma chance », savoure Nicolas Vaccaro, créateur du studio Vaccaro.

Spécialiste du portrait

Nicolas Vaccaro est un photographe. Sa spécialité ? Le portrait, les photographies sociales. Comprendre : des photos de couples, de bébés, de femmes enceintes etc. Studio Vaccaro réalise également des reportages photo lors de grandes occasions : anniversaire, mariage, baptême etc. Au programme des photos classiques, traditionnelles mais aussi des photos « folles ». C’est-à-dire plus modernes, plus dynamiques. Dans tous les cas, c’est le client qui choisit avec les conseils avisés du photographe.
Nicolas Vaccaro travaille aussi pour les entreprises. Il peut s’agir de belles photos d’identité réalisées en studio. Mais aussi des clichés pris sur les lieux de travail, avec la lumière naturelle du jour.

De l'argentique au numérique

Dans tous les cas, le travail de Nicolas Vaccaro ne ressemble plus vraiment à celui des anciens photographes. Il sait de quoi il parle puisque son père avait un magasin sur Saint-Loup, à Marseille, pendant 40 ans. « C’était l’époque où l’on développait les pellicules et où la très grande majorité des photos d’identité était réalisée chez un photographe. » Depuis, le numérique est passé par là et la photo s’est démocratisée. « Certains photographes ont du mettre la clef sous la porte. Ceux qui s’en sortent proposent un véritable savoir-faire, une expertise. Il ne s’agit en aucun cas de faire une photo en 10 minutes pour la mettre sur une clef USB », insiste Nicolas Vaccaro.

Article réalisé dans le cadre d'un partenariat avec la Chambre de Métiers et de l'Artisanat des Bouches-du-Rhône

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?