Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Stéphane Soto : "Nous ne sommes pas là pour mener une lutte politique"

le - - Economie

Stéphane Soto : "Nous ne sommes pas là pour mener une lutte politique"
DR - Stéphane Soto, directeur général de MedInSoft

Lundi 19 mars MedInSoft a organisé une conférence de presse pour présenter son organisation et ses axes de développement pour les deux années à venir. L'occasion pour l'association, et son directeur général Stéphane Soto, de revenir sur l'appel à manifestation d'intérêt pour l'animation du label Aix-Marseille French Tech (AMFT).

Les Nouvelles Publications : Pourquoi avoir organisé cette conférence de presse ?
Stéphane Soto : Ces huit derniers mois, beaucoup de choses se sont passées. Nous avons décidé de ne pas communiquer dessus car il nous apparaissait opportun de maintenir l'équilibre et le bon état d'esprit de l'écosystème, et ce malgré des communications dans tous les sens, pas forcément bien amenées et surtout nocives. Après l'épilogue récent, il était temps désormais de dire notre vérité et que MedInSoft continue. Il faut se projeter vers l'avant car, ce dont les entreprises ont besoin, et nos start-up en particulier, ce n'est pas de lutte politique, mais d'actions en faveur de la croissance de leurs entreprises.

Quelle est votre vérité ?
MedInSoft, créée en 2003, va continuer ses actions grâce à des budgets reconduits et souhaiter bonne chance à la nouvelle équipe - retenue par le président de la Métropole pour opérer un label French Tech - dont le nom, les caractéristiques, les actions et le programme restent encore indéterminés.

Pas de guerre annoncée alors ?
Non. Personne ne peut dire que les membres de l'équipe MedInSoft l'ont déclarée. Il n'en reste pas moins qu'il y a eu une consultation et qu'un rapport nous a été remis indiquant que nous avions gagné, à l'unanimité, l'appel à manifestation d'intérêt. Nos élus l'ont déclaré à notre équipe. Finalement, le cabinet du président de la Métropole en a décidé autrement. Nous ne sommes pas là pour mener une lutte politique, même s'il est évident que certains ont voulu mettre à mal MedInSoft, et moi en particulier. C'est raté. Les résultats que nous avons obtenus sont dus à des dizaines de bénévoles qui, au quotidien, apportent leur soutien, leur savoir-faire, leur carnet d'adresses à des tas de jeunes entrepreneurs. Maintenant, il va falloir que la nouvelle équipe se mette à bosser ! Je déplore qu'un sujet qui fait consensus depuis deux ans et demi se soit transformé en sujet politique alors que le digital et l'innovation sont la planche de salut de l'économie de ce territoire métropolitain.

Vous parlez de « sujet politique » ?
Oui. Rappelez-vous, à la création d'Aix-Marseille French Tech (AMFT), deux collectivités se tenaient déjà face à face, à couteaux tirés. Il aura fallu le travail de concert de deux élus, Stéphane Paoli et Daniel Sterling, respectivement adjoints aux maires d'Aix-en-Provence et de Marseille, qui nous faisaient confiance, à nous dirigeants d'entreprises de MedInSoft, pour convaincre leur maire et président respectifs qu'il fallait sanctuariser ce sujet-là. Ils y sont parfaitement bien parvenus jusqu'à ce que d'autres s'en mêlent et décident de tout casser. On souffre beaucoup de tout cela sur bien d'autres sujets et le nôtre n'a pas fait exception à la règle.
Maintenant, nous allons veiller à ce que la nouvelle équipe fasse le job pour lequel elle est missionnée et que MedInSoft puisse continuer à travailler comme c'est le cas depuis 2003. De notre côté, il n'y a pas de concurrence. On ne sert les intérêts d'aucune collectivité et nous serons là pour dérouler opérationnellement comme nous l'avons toujours fait depuis la création de MedInSoft. Nous travaillons avec les collectivités pour les entreprises. Et non l'inverse !

Notre focus sur Aix-Marseille French Tech est à retrouver dans le numéro 9992 des Nouvelles Publications, à paraître le 23 mars. Cliquez ici pour vous abonner.



Martine Debette
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer