AccueilEconomieStef'Distribu fait germer de nouvelles capacités

Stef'Distribu fait germer de nouvelles capacités

Productrice et grossiste de jeunes pousses sous la marque Les pousses de Stef, la PME de Châteaurenard va se doter d'une cinquième ligne de conditionnement.
Stef'Distribu fait germer de nouvelles capacités
J.-C. Barla - « Les pousses de Stef » vont encore grandir à Châteaurenard, non loin du positionnement du futur MIN.

Economie Publié le ,

A la tête de Stef'Distribu, une société née en 2001 et implantée à Châteaurenard, Stéphane Gori, se qualifie d'« optimiste par nature ». Et ses actes le prouvent : avant la crise, il prévoyait d'accroître de 20 % la capacité de son unité de production, de conditionnement et de distribution de jeunes pousses et de mâche. L'émergence du virus, le confinement qui a suivi et la fermeture des restaurants qui se prolonge ont perturbé toute l'année les activités, mais le dirigeant tient bon :

« Dès juin, je me suis dit qu'il fallait maintenir le projet en vertu de deux objectifs. D'une part, rééquilibrer progressivement vers du 50-50 la répartition entre grande distribution, de l'ordre de 30 %, et restauration hors foyer, à 70 %. D'autre part, grandir pour ne pas risquer une saturation de l'outil. »

L'investissement est estimé entre 700 000 et 800 000 euros pour l'acquisition d'une cinquième ligne de conditionnement. Il doit permettre à la PME qui emploie près d'une vingtaine de personnes de passer à l'horizon de trois ans de 8 à 10 millions d'euros de chiffre d'affaires. « Comme les gens continuent de manger, qu'ils semblent plus soucieux de qualité, l'alimentaire demeure un secteur porteur. J'espère que l'agrandissement sera opérationnel pour le printemps 2021. »

Militant du Sud

Le projet a été retenu par l'Etat dans le cadre du plan France Relance, au titre du soutien aux investissements industriels. Stef'Distribu qui a promis de générer quatre emplois supplémentaires fait partie des 21 premiers lauréats en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Elu en juillet dernier président du réseau L'Actium Grand Marché de Provence qui avait embarqué à fin octobre près de 80 producteurs, industriels, logisticiens, distributeurs, institutionnels, dans la revitalisation du Marché d'Intérêt National de Châteaurenard, Stéphane Gori milite pour la reconnaissance par les centrales d'achats et enseignes de distribution de la qualité des filières françaises de fruits et légumes. Quand les hôtels et restaurants sont fermés par l'Etat, que les mesures sanitaires restreignent les accès aux marchés urbains, les circuits de vente des produits se résument principalement aux supermarchés et hypermarchés.

Stéphane Gori s'est impliqué dans la charte nationale éthique « Plaisir et Confiance » lancée en 2019 à Berlin avec l'Aneefel(Association professionnelle des entreprises d'expédition-exportation de fruits et légumes) pour attester du respect de bonnes pratiques de production, sa marque Les Pousses de Stef est certifiée « Haute Valeur environnementale » (HVE).

« Le Sud est le premier territoire français de production de fruits et légumes. Favoriser la consommation locale est une priorité, mais ce n'est pas suffisante au regard des volumes. Il faut vendre partout dans le pays et exporter. L'agribashing a altéré le lien entre production et consommation, nous voulons le renouer et le renforcer. Nous ne pouvons pas agir seuls. Pour relayer notre philosophie et réussir, la distribution est un maillon essentiel afin de mieux identifier et valoriser en rayons les productions régionales aux yeux des clients. Les GMS (grandes et moyennes surfaces) sont des interlocuteurs exigeants mais conscients de l'enjeu. Des partenariats ont déjà été instaurés. »

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?