Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Steeven Pariente, nouveau président du CJEC Provence : une mandature dans la continuité

le - - Droit et Chiffre

Steeven Pariente, nouveau président du CJEC Provence : une mandature dans la continuité
A. Zilbermann - Steeven Pariente est le nouveau président du CJEC Provence.

Dynamique et enthousiaste, Steeven Pariente nous reçoit dans les bureaux de son cabinet du Vieux-Port. Il est heureux de prendre la présidence du Club des jeunes experts-comptables et commissaires aux comptes Provence (CJEC Provence) et place sa mandature dans la continuité du travail de son ancienne présidente, Margot Berge-Hours.

Les Nouvelles Publications : Quel est votre parcours ?
Steeven Pariente : Après avoir passé mon bac scientifique, j'ai obtenu un BTS comptabilité et gestion des organisations, puis un diplôme comptable et financier, un diplôme supérieur comptable et financier et enfin, le diplôme d'expertise comptable. J'ai effectué mon stage d'expertise comptable au sein du cabinet Arditti, puis au cabinet Ansemble, un groupement de cabinets régional.

Quelles sont vos spécialisations ?
J'ai beaucoup travaillé sur les problématiques des professions libérales. Je me suis d'ailleurs spécialisé dans ce domaine. Mon autre axe de spécialisation est le conseil en gestion d'entreprise, parce qu'en réalité, tout commence avec la gestion. On a tendance à penser en premier « fiscalité », alors que ce qui reste primordial et surtout dans le contexte économique actuel, c'est d'avoir une gestion saine et une bonne connaissance du processus de création de valeur. On crée de la valeur et ensuite, on optimise la fiscalité, et non l'inverse.

Quels sont les objectifs de votre mandature ?
Continuer à expérimenter ce qui a été mis en place par notre ancienne présidente, Margot Berge-Hours. L'ADN du club repose sur la convivialité, le partage et l'entraide. Avoir dupliqué nos réunions mensuelles marseillaises à Toulon et Avignon a été une bonne chose. Mais il faut encore parfois convaincre nos membres d'assister aux réunions. C'est pour cela que nous proposons des thématiques et des problématiques très concrètes. Mais en général, quand ils viennent une fois, ils reviennent !

Combien de membres êtes-vous ?
Le club compte une centaine de membres dont une trentaine de mémorialistes, une dizaine d'experts-comptables salariés et une soixantaine d'experts-comptables ex nihilo ou associés. De plus en plus, de jeunes experts-comptables s'installent seuls et « posent leur plaque ». Ce qui prouve que nous croyons en notre profession. Nous avons envie de faire avancer les choses et désormais, nous voulons devenir de véritables « chefs d'entreprise ».

Pouvez-vous rappeler à vos confrères l'intérêt d'adhérer au club ?
Au-delà de l'intérêt financier, grâce notamment à des réductions sur certains outils professionnels, c'est important de se réunir, de travailler ensemble et de partager nos difficultés.

Vous êtes un adhérent convaincu…
Je ne vois pas l'exercice de la profession autrement que dans le partage et la convivialité. Le CJEC, c'est avant tout un bureau, composé d'une équipe motivée et dynamique au service de nos adhérents.

Quels sont vos grands rendez-vous annuels 2018 ?
Nous allons organiser d'ici l'été la Journée d'installation et, dans le deuxième semestre, une Journée de prévention concernant les risques de nos clients. Nous referons l'an prochain une réunion interprofession, pour échanger entre experts-comptables et avocats. Je souhaite également souligner que pour ces deux rendez-vous 2018, comme pour nos réunions mensuelles, nous sollicitions nos aînés pour qu'ils viennent partager avec nous leur expérience. Depuis deux ans, nos relations avec la Compagnie régionale des commissaires aux comptes et avec le Conseil régional de l'ordre des experts-comptables sont excellentes. Ils nous voient comme la relève, croient en nous et participent à nos différentes tables rondes. Nous avons besoin d'eux, de leurs conseils et de leur retour d'expérience. Nous avons mis en place beaucoup de choses ces trois dernières années. En tant que nouveau président, je vais donc poursuivre le travail engagé par le précédent bureau.




Alexandra Zilbermann
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer