AccueilEconomieSource arrive à Marseille

Source arrive à Marseille

Créatis, la plateforme nationale d’innovation dédiée à la culture et aux médias arrive à Marseille. Elle lance la première promotion de son programme baptisé Source, destiné aux femmes des quartiers prioritaires.
Bianca Farrugia, coordinatrice générale du programme Source à Marseille, clôture dans quelques jours la première promotion.
D. R. - Bianca Farrugia, coordinatrice générale du programme Source à Marseille, clôture dans quelques jours la première promotion.

Economie Publié le ,

« Source est un programme d’accompagnement qui permet de donner vie à son projet », explique Bianca Farrugia, coordinatrice générale du programme Source à Marseille.

« Bien sûr, il existe déjà toute une batterie d’accompagnements institutionnels, dédiés à la création d’entreprise, mais aucun à destination des femmes, porteuses d’un projet dans le domaine de la culture ou des médias et résidant dans des quartiers prioritaires. »

Ce que l’on appelle les ICC, pour industries créatives culturelles, bénéficie donc désormais sur notre territoire d’un accompagnement gratuit, financé par le fonds social européen. Lancé à Paris il y a deux ans, Source a déjà permis la création d’une cinquantaine d’entreprises. Quant à Créatis, cet incubateur, initiateur de ce projet, existe depuis 2012 à Paris.

Des exemples de créations réussies

Parmi ces nouvelles entreprises, se cache BavAR(t), un projet porté par Chloé Guennou. Il s’agit d’une application mobile de réalité augmentée dédiée à l’art, la culture, le marketing urbain et toute scénographie extérieure visuelle. « BavAR[t] permet de visualiser des œuvres en milieu urbain et de collecter des points, échangeables contre des biens culturels et artistiques », explique Bianca Farrugia. Autre application mobile, Mappiness, développée par Marietta Medjid, explore la ville de façon autonome, ludique et instantanée, à travers des anecdotes et des histoires insolites. La Féministerie est portée par un quatuor, Laura Driancourt, Dang-Minh Tran, Thalia Mambu et Aline Bernhard. Il s’agit d’une plateforme d’ateliers en visioconférence sur les questions féministes. « Elle développe également une offre de formation et de conseil en diversité, destinée aux entreprises. » Enfin, dernier exemple que nous donne la coordinatrice marseillaise, celui de Kôdô, une plateforme de diffusion et de valorisation de contenus culturels académiques et scientifiques. Un projet développé par Marie et Déborah Le Grand, afin de « remettre la parole des chercheurs au cœur du débat public », à travers un site web, une newsletter, des podcasts et des rencontres vidéos.

La plateforme MonJuridique Infogreffe, pour simplifier la vie juridique des entreprises

Un programme en deux phases pour Source

La première promotion marseillaise d’une douzaine de bénéficiaires va donc faire sa rentrée début octobre. La première phase, baptisée La Prépa, dure jusqu’en décembre. « Elle permet aux femmes de s’initier à l’entrepreneuriat, d’aller de l’idée au projet, rencontrer d’autres entrepreneuses ou développer leur réseau », explique Bianca Farrugia. Si elles le souhaitent, elles peuvent poursuivre leur accompagnement avec la phase d’incubation. « De janvier à juin, elles passent alors à une étape concrète. Savoir lever des fonds, créer sa communication, savoir défendre son projet ». Source lancera mi-octobre, un appel à candidatures pour des femmes qui auraient seulement besoin de cette étape pour créer leur entreprise. « Nous allons bientôt mettre en ligne la page pour candidater ». A suivre…

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?