AccueilEconomieServices à la personne : Aidadomi, plus belle la vie

Services à la personne : Aidadomi, plus belle la vie

Rencontre avec Eric Bobet, fondateur de Aidadomi, une entreprise marseillaise de services à la personne, en plein développement. Récemment, elle s’est ouverte à la franchise et lancera en 2023 un nouveau service de coordination de vie à domicile.
Fondée en 2006 par Eric Bobet, Aidadomi devrait ouvrir d'ici fin 2023 cinq nouvelles adresses en franchise.
D.R. - Fondée en 2006 par Eric Bobet, Aidadomi devrait ouvrir d'ici fin 2023 cinq nouvelles adresses en franchise.

Economie Publié le ,

De formation d’ingénieur, Eric Bobet a été vingt ans salarié. Boulimique de travail, passionné de nouvelles technologies, à 40 ans, ce chef d’entreprise a eu envie d’un nouveau challenge. « Depuis toujours j’ai voulu avoir ma propre entreprise. Il fallait simplement que ce soit le bon moment, avec la bonne idée », nous confie le fondateur d’Aidadomi.

« Aider mon prochain a toujours fait sens pour moi. Ce fut donc une évidence, il y a quinze ans, de créer mon activité dans le domaine du service à la personne. »

Il se lance alors que le ministre de la cohésion sociale Jean-Louis Borloo venait de faire voter une loi qui porte son nom, visant à développer les services à la personne. L’objectif entre 2006 et 2009 était alors de créer 500 000 emplois.

Le positionnement de Aidadomi

Aidadomi prend en charge l’ensemble des domaines d’intervention du secteur : entretien du domicile, garde d’enfants, aide aux seniors, handicap, téléassistance, jardinage, bricolage, l’ensemble des besoins sont assurés par les 1 050 salariés de l’entreprise. Son chiffre d’affaires est de 15 M€, porté à près de 80 % par les besoins d’aide aux seniors et aux personnes en situation de handicap. Présent sur notre territoire avec 27 agences, Aidadomi s’est implanté récemment dans le Var, le Vaucluse et le Gard. Son ouverture à la franchise en septembre dernier va lui permettre une couverture géographique plus large, tout en respectant l’esprit et les valeurs de l’entreprise. « Je souhaite tout d’abord ouvrir des agences à deux heures du siège marseillais. Je pense à l’Occitanie, à la Côte d’Azur et à la région Rhône-Alpes. C’est important pour moi d’accompagner nos futurs collaborateurs dans leur gestion au quotidien, mais aussi dans leur respect de nos valeurs de proximité et de qualité de service. »

ViagéVie favorise le maintien à domicile des seniors marseillais

Une entreprise vertueuse

Certifiée depuis dix ans Cap’Handéo, reconnue en tant qu’entreprise solidaire d’utilité sociale, Aidadomi adhère à la charte nationale qualité des services à la personne et est certifiée NF services par l’Afnor. Eric Bobet ne veut pas "perdre son âme" avec une croissance non maîtrisée. « J’ai ouvert mon premier bureau seul en 2006, dans les quartiers nord par choix, pour être au plus près des populations dans le besoin. Aider mon prochain n’est pas une formule, une posture. C’est une véritable envie que j’applique dans nos prestations, mais aussi en interne, avec mes collaborateurs. Je veille à une parité quasi parfaite (Aidadomi est notée 94/100 sur l’index d’égalité homme/femme). Parmi nos salariés, nous embauchons des personnes éloignées de l’emploi. J’ai intégré une gestion durable de nos ressources dès la création de mon entreprise. C’est important pour moi d’être un acteur engagé de l’économie sociale et solidaire ».

Privilégier le maintien à domicile

Eric Bobet et ses équipes sont en train de travailler sur un lancement novateur pour le secteur : un pack de coordination de vie à domicile. « Car on le sait bien, une personne triple son espérance de vie en restant chez elle. » Et pour ceux qui ont connu l’entrée dans la dépendance d’un proche, l’Everest que constitue son accompagnement à domicile, voire son placement en établissement spécialisé, voici un service qui placera Aidadomi en interlocuteur unique. « Nous voulons soulager les aidants dans ces moments difficiles en créant pour eux le réseau nécessaire pour un maintien à domicile. Nous allons tous gérer à leur place. »

Paca : le pic de population attendu pour 2050

Grandir sans se presser

S’il y a bien une chose qui ressort clairement de la personnalité d'Eric Bobet, c’est cette envie de bien faire et d’aider son prochain. Bien sûr, l’ingénieur planifie, audite, limite les risques, mais son moteur principal est de « toujours faire mieux ». Forcément, son profil rassurant d’ingénieur, son discours rationnel, pragmatique, lui ont sans doute facilité le chemin pour emmener Aidadomi à devenir un employeur qui compte pour notre territoire. Mais sans ce supplément de sens, comment fidéliser ses salariés, mettre en confiance les bénéficiaires, pour au final, devenir une marque rassurante ? Aidadomi est un exemple qui démontre, une fois de plus, que l’on peut faire du business, tout en valorisant l’humain. Fin 2023, Aidadomi devrait avoir ouvert cinq nouvelles adresses en franchise. « Ce sera peut-être plus, peut-être moins. Je veux surtout trouver des candidats qui sauront faire rayonner nos valeurs. Le développement du chiffre d’affaires, juste pour son développement, ne m’intéresse pas », conclut-il.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 février 2023

Journal du03 février 2023

Journal du 27 janvier 2023

Journal du27 janvier 2023

Journal du 20 janvier 2023

Journal du20 janvier 2023

Journal du 13 janvier 2023

Journal du13 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?