AccueilOxygèneSeconde vie, dressing vintage soigné

shopping Seconde vie, dressing vintage soigné

Emmanuelle Garcia a ouvert Seconde vie en 2014 à Marseille. Il y a deux ans, elle déménage pour une adresse trois fois plus grande, où elle vend désormais aussi de la décoration. Elle nous présente son concept, différent des dépôts-vente classiques.
Seconde vie, dressing vintage soigné
A. Zilbermann - Seconde vie propose des vêtements de seconde main en excellent état.

Oxygène Publié le ,

Ici, les vêtements sont rangés par couleur et les portants peu chargés « car je travaille mon merchandising comme s'il s'agissait d'une boutique traditionnelle », nous explique Emmanuelle Garcia. « Je préfère installer tous les jours de nouvelles pièces à vendre, plutôt qu'avoir un stock trop important, souvent peu lisible pour les clientes ». Ce qui change avec les adresses habituelles de seconde main, c'est qu'Emmanuelle a choisi de régler celles qui apportent leurs vêtements en bon d'achat, utilisables six mois en boutique. Mais elle nous précise que ce stock ne représente que 10 % de son offre. « Je suis une fan des brocantes, j'adore chiner, j'achète des stocks et je vends même désormais de la petite déco, notamment des miroirs et des cadres anciens, avec un réassort au fur et à mesure ».

Autre nouveauté, Seconde vie propose des pièces mixtes, identifiées par une petite corde sur le ceintre. « Porter des fringues d'homme est devenu tendance et du coup, nous avons aussi une clientèle masculine qui pousse la porte de notre boutique ». Sur place, nous avons repéré des combi bleu roi, des doudounes, de la maille, des blousons en cuir, du jean boyfriend, des accessoires, siglés Sinéquanone, Zara, Max Mara, Caroll ou encore Mac Douglas et Max Mara. Par contre, en raison des prix déjà serrés, l'adresse ne propose pas de soldes.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?