AccueilEconomieSamah Ben Dhia la nouvelle présidente d'Altafemina, une femme de réseaux

Carnet Samah Ben Dhia la nouvelle présidente d'Altafemina, une femme de réseaux

Samah Ben Dhia vient d'être élue pour trois ans à la tête de l'association qui œuvre en faveur de la mixité. Une femme de réseaux, ancrée dans son territoire, féministe bien sûr, mais qui met l'humain au cœur de son fonctionnement.
Samah Ben Dhia la nouvelle présidente d'Altafemina, une femme de réseaux
A.Zilbermann - Samah Bendhia succède à Danièle Prieur.

Economie Publié le ,

Samah Ben Dhia a adhéré il y a quelques mois à Altafemina, sans savoir qu'elle en deviendrait la présidente aux dernières élections du bureau. Une sollicitation qu'elle a vécu avec beaucoup de fierté et d'honneur. Pas facile sans doute de prendre la suite de l'avocate Danièle Prieure, avocate et fondatrice de l'association. Mais Samah Ben Dhia n'est pas une novice en matière de réseaux. Elle a été la cheville ouvrière durant dix ans du réseau Finances conseil et Méditerranée, un réseau disparu l'été dernier, qui fédérait les avocats, les experts-comptables et des experts financiers. Comment présenter Altafemina ? « C'est un réseau de femmes actives et connectées dans leur vie et dans leur ville qui souhaitent s'engager, chacune à sa mesure, en faveur de la mixité ».

Retrouvez l'intégralité de notre rencontre avec Samah Ben Dhia dans Les Nouvelles Publications du 20 avril. Pour vous abonner, cliquez ici.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?