Fermer la publicité

Salon-de-Provence : But va pouvoir s'installer aux Broquetiers

le - - Immobilier

Salon-de-Provence :  But va pouvoir s'installer aux Broquetiers
D.R. - Ce sésame de la CNAC constitue l'épilogue du bras de fer engagé en 2018 par les opposants au projet.

Six mois après le veto de la CDAC, le projet de création d'un magasin But en entrée de ville de Salon a obtenu le sésame de la commission nationale d'aménagement commercial (CNAC).

Salon touche enfin au... But. Six mois après avoir été retoqué par la commission départementale d'aménagement commercial (CDAC), le projet de création d'un magasin à l'enseigne d'ameublement porté par la société Py Distrib-1 (Cazouls-les-Beziers, Hérault) a obtenu le feu vert de la commission nationale (CNAC) le 28 mai. Fort du soutien de la municipalité, le promoteur biterrois a cette fois réussi à convaincre les membres de la CNAC du bien fondé de son projet qu'il porte depuis plusieurs années. Si aucun recours contentieux ne vient entraver le cheminement administratif de ce dossier (les opposants éventuels ont deux mois pour agir à compter de la décision de la CNAC), les travaux de ce centre commercial de 5 585 mètres carrés de plancher pourraient démarrer cet automne. Une échéance qui réjouit Nicolas Isnard, le maire LR de Salon-de-Provence (46 000 habitants). « On voit enfin le bout du tunnel », soupire l'édile qui se désole d'avoir dû « attendre cinq ans pour voir aboutir un projet économique générateur d'une centaine emplois » et « vecteur de la requalification d'une friche hideuse en entrée de ville ». « Avec l'ouverture de But, les Salonnais n'auront plus besoin d'aller jusqu'au Pontet, à Plan de Campagne ou à Vitrolles pour s'acheter un canapé », se félicite Nicolas Isnard.

Une manière de battre en brèche les opposants qui brandissaient le spectre d'une concurrence avec les commerces existants dans la cité de Nostradamus. « But et les deux autres enseignes annoncées [Self Tissu et Autour de Bébé, NDLR] complètent l'offre commerciale de la commune. En aucun cas, elles ne la concurrencent frontalement », martèle le maire. Un avis que ne partage pas le propriétaire du magasin « Casa » à l'origine du recours devant la CNAC. S'il dit comprendre cette opposition, Nicolas Isnard en relativise la portée : « Le Casa de Salon est un petit magasin qui fait moins de 1 000 mètres carrés et qui ne vend pas de gros meubles contrairement à But. Les deux enseignes ne sont pas sur le même créneau », affirme l'élu.

3 007 m2 de surface de vente

Le projet, conçu par l'agence orléanaise Arca Architectures, prévoit la réalisation d'un centre commercial de 3 007 mètres carrés de surfaces de vente avec pour locomotive un magasin But de 2 232 mètres carrés et deux boutiques abritant les enseignes Autour de Bébé (436 m2) et Self Tissus (339 m2). L'ensemble à la toiture couverte de panneaux photovoltaïques (2 750 m2) devrait sortir de terre en dix mois sur une friche agricole d'environ 1,2 hectare située dans le secteur des Broquetiers, à l'entrée sud de la ville.

Ce sésame de la CNAC constitue l'épilogue du bras de fer engagé en 2018 par les opposants au projet. Le 3 avril 2018, la CDAC avait autorisé le dossier, une décision infirmée trois mois plus tard par la CNAC (par 6 voix contre et 2 pour). A l'époque, les membres de la commission nationale avaient notamment pointé la faible qualité architecturale du projet et la mauvaise desserte du site. Le promoteur avait alors dû revoir sa copie et déposer un nouveau dossier qui n'avait cette fois pas obtenu le feu vert de la CDAC. Le 4 décembre 2019, le projet n'avait pas rallié de majorité absolue, la commission départementale s'étant prononcé à 3 voix pour, 2 contre et une abstention (les abstentions ont le même effet qu'un vote défavorable). Un énième contretemps qui avait conduit Py Distrib-1 à saisir la CNAC. Avec succès cette fois...




William Allaire
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer