AccueilImmobilierSalon-de-Provence : But ne touche pas au but

Salon-de-Provence : But ne touche pas au but

Dix-huit mois après le veto de la commission nationale d'aménagement commercial (CNAC), le projet de création d'un magasin But en entrée de ville de Salon s'est de nouveau heurté au refus de la commission départementale d'aménagement commercial (CDAC).

Immobilier Publié le ,

Salon ne va pas droit au But. Dix-huit mois après avoir été retoqué par la commission nationale d'aménagement commercial (CNAC), le projet de création d'un magasin à l'enseigne d'ameublement porté par la société Py Distrib-1 (Cazouls-lès-Beziers, Hérault) s'est de nouveau heurté au veto de la commission départementale (CDAC) le 4 décembre. Malgré le soutien de la municipalité, le promoteur biterrois n'a pas réussi à convaincre les membres de la CDAC du bien fondé de son projet qui était pourtant rigoureusement identique (pour la superficie du moins) à celui auquel ils avaient accordé leur feu vert le 3 avril 2018.

Il s'agissait cette fois encore de créer un centre commercial de 3 010 mètres carrés de surfaces de vente avec pour locomotive un magasin But de 2 232 mètres carrés et deux boutiques abritant les enseignes Autour de bébé (436 m2) et Self Tissus (339 m2). L'ensemble devrait pousser sur une friche agricole d'environ 1,2 hectare située dans le secteur des Broquetiers, à l'entrée sud de la cité de Nostradamus. Après ce veto, Py Distrib-1 va retenter sa chance devant la CNAC qui avait infirmé l'avis favorable de la CDAC le 5 juillet 2018 (par 6 voix contre et 2 pour). Les membres de la commission nationale avaient notamment pointé la faible qualité architecturale du projet et la mauvaise desserte du site projeté.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?