AccueilFinanceRésultats 2020 : une année en demi-teinte pour la Caisse d’Epargne Cepac

Résultats 2020 : une année en demi-teinte pour la Caisse d’Epargne Cepac

Dans un contexte de crise sanitaire, la deuxième caisse du groupe Caisse d’Epargne, par la taille, annonce une activité commerciale en hausse mais des données financières en baisse.
Résultats 2020 : une année en demi-teinte pour la Caisse d’Epargne Cepac
R. Poulain - Joël Chassard, président du directoire de la Ciasse d'Epargne Cepac, a présenté les résultats annuels de l'établissement bancaire le 2 juin.

Finance Publié le , par

La Caisse d’Epargne Cepac, qui fête cette année ses 200 ans, a fait preuve de résilience et de solidarité durant cette crise. Tel est le message de la banque dont le siège social est à Marseille à l’occasion de l’annonce, à distance, de ses résultats annuels, le 2 juin.

En 2020, l’activité commerciale de la banque a été dynamique. Les encours de dépôts s’élèvent ainsi à 38,6 Mds€, en hausse de 7%. Et les encours de crédits atteignent 27,8 Mds€, en hausse de 9%. Durant cette année hors norme, les nouveaux crédits atteignent 6,6 Mds€, en hausse de 30%. Parmi eux, il convient de citer les prêts garantis par l’Etat (PGE) à hauteur d’1 Md€. Et le fort dynamisme des crédits immobiliers (+19%).

Malgré une année de crise, la banque a poursuivi sa politique d’investissement, à hauteur de 18,8 millions d'euros qui comprend la création d’agences collaboratives et son nouveau siège de La Réunion.

Les performances financières, quant à elles, sont en baisse, mais restent solides. Le PNB atteint 725 M€, en baisse de 4,7% et son résultat net à 106,6 M€ affiche une baisse de 33%. Mais les premiers chiffres de 2021 annoncent un rebond. Avec un PNB en hausse de 5,5% et un résultat net qui double par rapport au premier trimestre 2020.

Etre utile

"Contrairement à la crise financière de 2008 où les établissements en étaient à l’origine, les banques en 2020 ont fait partie des solutions", précise d’emblée Joël Chassard, président du directoire. La Cepa,c durant toute l’année écoulée, a ainsi été particulièrement attentive à six thématiques détaillées lors de cette conférence d’annonce de ses résultats. Il s’agit de l’économie locale, de la transition écologique, de l’immobilier, des jeunes, de la santé et de la solidarité. Avec un mot d’ordre : être utile. "Nous avons joué notre rôle auprès des différents acteurs", ajoute Joël Chassard. Elle a notamment été aux côtés des entreprises via le PGE et continue de l’être. "A fin avril nous enregistrons déjà 100 M€ de nouveaux PGE", illustre Alain Ripert, membre du directoire, en charge du pôle outre-mer. Et la banque a d’ores et déjà annoncé qu’elle allait proposer le nouveau Prêt Participatif Relance (PPR) prévu dans le cadre du Plan de Relance étatique. Pour rappel, ce dernier est destiné aux entreprises dont la structure financière a pu être affaiblie par la crise mais qui ont besoin d’investir pour se développer et maintenir leur compétitivité. La Caisse d’Epargne entend proposer le PPR à un taux prix coûtant et sans frais.

Toujours aussi dynamique malgré son âge, la Caisse d’Epargne Cepac annonce également pour 2021 un nouveau logo et le lancement d’un fonds de dotation "pour donner plus de visibilité à nos actions et aider davantage les jeunes", résume Joël Chassard.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?