AccueilDroit et ChiffreRencontre avec Xavier Titton, nouveau président des huissiers de Bouches-du-Rhône

Rencontre avec Xavier Titton, nouveau président des huissiers de Bouches-du-Rhône

Le nouveau président de la chambre départementale des huissiers, qui regroupe plus de 140 adhérents, est un sportif de 50 ans. Un coureur de marathon et de trail qui n'hésite pas à mouiller le maillot pour la profession et à jouer collectif dans une période difficile pour les métiers du droit et de la justice. Interview avec Xavier Titton.
Rencontre avec Xavier Titton, nouveau président des huissiers de Bouches-du-Rhône

Droit et Chiffre Publié le ,

Pouvez-vous vous présenter ?
J’ai 50 ans. J’ai prêté serment en février 1996 à Marseille, après avoir fait mes études de droit à Montpellier. Je suis associé au sein de l’étude Synergie huissiers 13.

Comment êtes-vous devenu huissier ?
Un peu au gré des rencontres. Après ma maîtrise de droit, j’ai côtoyé des huissiers de justice qui m’ont fait connaître cette profession. Une profession dynamique, moderne, prenante et très enrichissante dans sa dimension humaine.

Quel a été votre engagement au sein de la profession, avant de devenir président de la chambre des Bouches-du-Rhône ?
Depuis sept ans, je suis passé par un peu tous les postes à la chambre départementale : secrétaire, trésorier, rapporteur, syndic et président. C’est un engagement pour une profession que j’aime et respecte. A travers ce poste de président, je donne en retour à une profession à laquelle je dois beaucoup à titre personnel.

Quels sont vos projets en tant que président ?
Le président sortant a fait du bon travail. Pour ma part, j’entends développer mon mandat sur deux axes. Je souhaite renforcer les relations entre les huissiers de justice et les professions du monde judiciaire, avec lesquelles nous travaillons et échangeons au quotidien. Nous avons besoin les uns des autres. J’entends également entretenir les liens avec mes confrères et faire en sorte que la chambre les accompagne dans leurs projets professionnels et plus largement dans les évolutions de la profession.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans les Nouvelles Publications du 30 octobre

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?