AccueilOxygèneQuand les musées inspirent A Day in

Shopping Quand les musées inspirent A Day in

Passionnée d'architecture, Raphaëlle Coëffard crée ses collections en s'inspirant de celles de nos musées.
Quand les musées inspirent A Day in
D.R. - Le premier bijou A Day in a été inspiré par le Mucem.

Oxygène Publié le ,

Tout commence il y a deux ans, quand la Marseillaise Raphaëlle Coëffard tombe en amour devant le Mucem et sa dentelle architecturale signée Ricciotti. De cette inspiration est née une collection « hommage » à ce musée, devenu l'un des emblèmes de la cité phocéenne. Collier, sautoir, bracelet manchette, bague et boucles d'oreilles, les bijoux sont fabriqués intégralement par les artisans d'une fonderie de Vitrolles. Des créations légères, qui se laissent oublier et se portent au quotidien. Quant à la matière première utilisée, il s'agit du laiton, une matière extrêmement souple et solide, dorée à l'or fin ou argenté 10 microns.

Après ce premier lancement, il a fallu continuer la route créative de A Day in. Raphaëlle Coëffard a été sollicitée par le musée d'Arles antique pour son exposition « Le luxe dans l'antiquité ». Son challenge ? Composer une collection en lien avec l'expo. Elle choisira de travailler autour d'une petite bague en or, retrouvée à Arles dans le Rhône par des archéologues, datant de l'époque romaine. Cette collection se décline autour d'une bague, d'une paire de pendants d'oreille, d'une manchette et d'un bracelet jonc. La suite ? Raphaëlle Coëffard travaille actuellement sur quatre collections encore top secret, elles aussi inspirées par nos musées.

A Day in en vente chez Le Diable Méridien, Docks Village, Marseille 2e. Tél. : 04 91 53 26 42 et chez Maison Casablanca, 63, Cours Julien, Marseille 6e. Tél. : 04 91 47 16 48.
Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?