AccueilEconomieQG des éco-acteurs : « Marseille est clairement une ville solidaire »

QG des éco-acteurs : « Marseille est clairement une ville solidaire »

Attaché de presse à Marseille dans le domaine de l’environnement et de l'économie sociale et solidaire, Adrien Piquera préside depuis un an le QG des éco-acteurs. Il nous présente l’association.
QG des éco-acteurs : « Marseille est clairement une ville solidaire »
A. Zilbermann - Adrien Piquera, dans la salle commune du QG des éco-acteurs, va bientôt embaucher un salarié en service civique pour animer les deux immeubles du QG et créer encore plus de liens entre les membres.

Economie Publié le , Propos recueillis par Alexandra ZILBERMANN

Les Nouvelles Publications : Qui a eu l’idée de réunir en un même lieu des acteurs de l’économie sociale et solidaire ?
Adrien Piquera : Ce projet du QG des éco-acteurs a été initié par Synchronicity. J'y suis entré via 1 Déchet par jour, avec qui je collabore. Quand j’ai pris la présidence de l’association il y a un an, nous étions une dizaine de structures. Nous sommes aujourd’hui 25, implantées dans deux immeubles des allées Léon Gambetta, dans le 1er arrondissement de Marseille.

Quel fil rouge réunit les membres ?
Tous affichent une dynamique environnementale liée à l’intérêt général. 1 déchet par jour et Plastic Odyssey, qui prépare un tour du monde à la recherche des meilleures solutions de recyclage, figurent par exemple parmi nos membres les plus médiatisés. Nous avons aussi Raedificare, impliqué dans la gestion des déchets du BTP, un sujet très important puisqu’ils représentent 70 % des déchets en France. Je pourrais aussi vous citer Ecosphère, Soft mobility company, ou encore Earthship sisters
Nous ne sommes pas un incubateur, mais un lieu d’entraide qui fait travailler aujourd’hui une cinquantaine de personnes. Le QG a créé depuis un an et demi une dynamique profonde entre les membres, en prenant un virage militant, très engagé en faveur des causes qui nous mobilisent.

Avez-vous déjà vu des structures se développer grâce à cette synergie commune ?
Bien sûr ! Synchronicity est en train de quitter son statut d’association pour devenir une SCIC [Société coopérative d'intérêt collectif, NDLR]. Aircarto a réussi à décrocher des contrats avec les écoles du territoire et moi-même, j’ai doublé mon chiffre d’affaires en tant qu’attaché de presse.

Avez-vous vocation à agrandir le QG en termes de membres ?
Pourquoi pas, mais c’est aussi une question de place. Nous avons un bail précaire de deux ans, qui court jusqu’en septembre 2022. L’immeuble doit être vendu.

Vous allez déménager ?
Peut-être. Nous aimerions racheter les deux immeubles mais le montant est important - 2 M€ -, tout comme les travaux à prévoir. Le bail peut aussi être prolongé. C’est trop tôt pour savoir si le QG va rester en centre-ville.

Pensez-vous que notre territoire soit particulièrement impliqué dans l’économie sociale et solidaire (ESS) ?
Complètement, et surtout Marseille ! Marseille est clairement une ville solidaire. Elle a tout pour devenir une vitrine nationale de l’ESS. Il suffit de donner deux chiffres : l’ESS représente 9 % des entreprises en France et 11 % à Marseille. Petit bémol, il y en a seulement 8 % en Paca.

Il faut parfois encore rappeler aux sceptiques que l’ESS génère aussi du profit et de l’emploi…
Exactement. Cette branche de l’économie pèse pour 13 % de l’emploi salarié en France, soit 4 Mds€ de salaires bruts annuels, pour 16 600 employeurs. L’ESS est rentable, juste moins rapide que l’économie traditionnelle, qui reste bien plus agressive pour l’environnement.
L’économie sociale et solidaire est durable. Elle lutte contre la pauvreté et préserve l’équilibre environnemental. Et au milieu de ce triptyque, il y a notre santé. Elle coche toutes les cases…

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 14 janvier 2022

Journal du14 janvier 2022

Journal du 07 janvier 2022

Journal du07 janvier 2022

Journal du 31 décembre 2021

Journal du31 décembre 2021

Journal du 24 décembre 2021

Journal du24 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?