Fermer la publicité

Primark, toujours le moteur de Grand Littoral

le - - Economie

Primark, toujours le moteur de Grand Littoral
D.R. - L'enseigne Primark s'est installée fin 2013 au centre Grand Littoral

A l'occasion des 20 ans du centre commercial du nord de Marseille, rencontre avec son directeur Pierre-François Duwat.

Les chiffres de Grand Littoral, le plus grand centre commercial du territoire, donnent le vertige : 13 M de visiteurs annuels, 4e plus grand centre commercial de France, 126 000 m2 pour 190 enseignes, 5 000 places de parking gratuit… En revanche, côté chiffre d’affaires, pas un mot, pas plus que pour renseigner le panier moyen du consommateur. Une chose est certaine, depuis son arrivée fin 2013, le géant Primark reste la locomotive de Grand Littoral, suivi de près par Carrefour. « J’ai eu la chance d’arriver en 2013 à Marseille et de connaître donc l’ouverture du premier Primark en France. Ça a été de la folie ! J’avais même des clients parisiens qui venaient, ravis de ne plus avoir à traverser la Manche pour faire leurs emplettes chez Primark, Je ne revivrai jamais un tel événement ! », résume Pierre-François Duwat, le directeur de Grand Littoral. Quand on lui demande si Primark n’a pas fait de l’ombre aux autres boutiques, sa réponse se veut prudente.

« Bien sûr, certains ont dû en souffrir, mais ça reste difficile à évaluer, étant donné que toutes les enseignes ne communiquent pas leur chiffre d’affaires. Ce qui est sûr, en revanche, c’est que côté services, j’entends par là la restauration, les coiffeurs, les bars, tous ont connu une embellie. »

Noël, période cl​é pour l’économie du centre

L’anniversaire des 20 ans s’effectue en trois temps. Fin octobre, c’est le grand public qui a bénéficié d’offres commerciales et d’animations. Il y a quelques jours, place à l’anniversaire officiel, avec les institutionnels, et d’ici une dizaine de jours, le 12 décembre au soir, Grand Littoral offrira une soirée privée à ses 2 000 salariés du site. Même si le centre commercial ne semble donc pas avoir souffert ni de la crise, ni de l’ouverture ou de la rénovation de ses concurrents, le mois de décembre reste une période cruciale pour son économie. « L’arrivée de Primark a boosté notre chiffre d’affaires de 30 % en 2014 et 2015. Cette année, nous devrions connaître sans doute une baisse de 5 à 6 points, mais je reste mesuré, tout dépend du mois à venir. Décembre représente quand même 15 % de notre chiffre d’affaires global. » Les quatre dimanche avant Noël, l’ensemble du centre commercial sera ouvert et proposera à ses clients un marché de Noël artisanal.




Esther Griffe
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer