AccueilEconomiePrésidentielle 2022 : le Medef Sud dresse ses priorités pour le prochain quinquennat

Présidentielle 2022 : le Medef Sud dresse ses priorités pour le prochain quinquennat

Estimant qu’on ne parle pas assez d’économie dans la campagne, le Medef s’invite dans le débat à travers sept grands chapitres de propositions. Revue de détail avec le président en Provence-Alpes-Côte d'Azur, Yvon Grosso.
Présidentielle 2022 : le Medef Sud dresse ses priorités pour le prochain quinquennat
S. Payrau - « En baissant le coût du travail, les salaires augmenteront mécaniquement. Ça doit être le souci du 1er jour du nouveau président », plaide Yvon Grosso, président du Medef Sud.

Economie Publié le ,

Si à l’issue du quinquennat qui s’achève, Yvon Grosso, le président du Medef Sud, estime qu’au niveau économique, « l’Etat a été à la hauteur pour soutenir les entreprises et garder les compétences » en leur sein, le syndicat n’entend pas pour autant rester l’arme au pied à trois semaines du premier tour de l’élection présidentielle 2022. D’autant que le constat du patron des patrons de la région est sans appel : dans cette campagne électorale particulière, éclipsée par la guerre en Ukraine après deux ans d’incertitude sanitaire, « on n’a pas assez parlé d’économie ».

Medef Sud : pour Yvon Grosso, relance doit rimer avec compétitivité

Alors pour y remédier, le mouvement patronal a décidé d’éditer un livret contenant ses propositions à destination du prochain président de la République. Ces dernières, déclinées en sept grands chapitres, ont un fil directeur. « Nous sommes en demande de simplification car cela va libérer beaucoup d’énergie.Même si on a un peu démystifié le Code du travail en mettant le dialogue dans l’entreprise, le France est trop lourdement administrative. Il y a des réglages à faire grâce au numérique. Il faut qu’on puisse faire moins d’administratif afin d’avoir plus de temps pour conquérir des marchés et pour nos salariés », insiste Yvon Grosso.

Dans le détail, le Medef plaide tout d’abord pour « une amélioration de la compétitivité » avec le vœu de voir l’Etat « mieux dépenser et moins taxer ». Pour ce faire, « il faut que le nouveau président crée un comité de la dépense publique avec en son sein des chefs d’entreprise », plaide le président du Medef Sud.

Une souveraineté économique européenne

Yvon Grosso souhaite aussi « une baisse des impôts de production de 35 Mds » sur cinq ans, ce qui permettrait de « ramener la France à la moyenne européenne », avec une première diminution de 10 Mds€ dès le printemps 2022. Pour compenser, il suggère de s'appuyer sur « une assiette plus large », espérant y voir affecter « une part de la TVA ou de l’Impôt sur les sociétés ». Il est partisan de la taxation des Gafam (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft).

Le mouvement patronal plaide également pour la souveraineté économique, « un outil pour doper la croissance ». « Il faut des filières en Europe indépendantes de la Russie qu’on croyait pourtant jusqu’ici économiquement intégrée à l’Europe », tranche le patron des patrons de la région. Le syndicat souhaite aussi que la formation soit davantage tournée vers les besoins de l’économie et que l’accès à l’emploi devienne une priorité alors qu’on constate aujourd’hui « un écart important entre les formations suivies et les débouchés en entreprise ».

Yvon Grosso : « Faire des choix pour concilier compétitivité et raison d’être »

Le président régional du Medef prône par ailleurs un capitalisme décarboné, qui passerait par une relance de la production d’électricité nucléaire : « Il faut que les moyens de déconstruire les usines soient donnés et qu’on soit sur du temps long. » Enfin, le Medef veut que la croissance soit au service des territoires, plaidant notamment pour que soient facilités « l’accès au logement et la mobilité professionnelle ».

Et le président du Medef Sud de conclure : « On a besoin d’une croissance forte, entre 2 et 3 % par an, et d’un Etat régulateur pour financer la transition écologique tout en conservant notre modèle social. »

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 mai 2022

Journal du20 mai 2022

Journal du 13 mai 2022

Journal du13 mai 2022

Journal du 06 mai 2022

Journal du06 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?