AccueilEconomiePôle d'activité d'Aix-en-Provence : ça va encore bouger !

Pôle d'activité d'Aix-en-Provence : ça va encore bouger !

A quarante-huit ans, le Pôle d'activités d'Aix-en-Provence séduit toujours, regorge d'énergie et porte des tas de projets. La preuve !
Pôle d'activité d'Aix-en-Provence : ça va encore bouger !
M. Debette - Le projet d'extention du quartier de l'Enfant de 10 hectares est en cours de commercialisation.

Economie Publié le ,

On dit souvent qu'on manque de foncier. C'est à la fois vrai et faux. FrédéricBlanchard, président du Pôle d'activités d'Aix-en-Provence (PAAP), explique : « Avec ses 620 hectares, le PAAP offre encore une constructibilité qui permet de densifier et donc d'accueillir et/ou de développer les entreprises existantes ». Une bonne nouvelle qui se traduit déjà par l'extension du quartier de l'Enfant (là où se trouve le complexe Z5). Après une première tranche de 10 hectares, une seconde de 10 hectares supplémentaires est en cours de commercialisation. Une dizaine de sociétés comme Captain Tortue, KSB, Eurofins, Nature & Senteurs de Provence (groupe Horizane Santé), s'y est déjà installée.

A Plan d'Aillane aussi ça bouge. Le CFA* Sainte-Victoire, actuellement installé à Aix-en-Provence, devrait déménager sur une surface de trois hectares. Le cahier des charges est en cours de rédaction. Pour l'instant, le démarrage des travaux n'est pas encore connu.

La Communauté du Pays d'Aix (CPA), toujours en vigueur au moment où nous écrivons ces lignes, a programmé pas mal de travaux de réhabilitation de voirie. Comme l'élargissement de la route de l'Enfant, située en lisière Est du PAAP. S'il n'est pas sur le territoire de ce dernier, l'aménagement de l'échangeur dit des Trois Pigeons devrait permettre de fluidifier l'accès et la sortie du pôle, notamment avec un accès direct à l'autoroute A51 depuis la D59 après le cimetière militaire.

Autre dossier en cours, celui du plan local d'urbanisme (PLU) et des zones inondables. Frédéric Blanchard se félicite :

« Après l'enquête publique, une grande partie de nos observations a été prise en compte. Il reste cependant en suspens des questions qui pourraient être réglées lors de la future éventuelle révision du PLU. »

Evolution et tendances

Les bâtiments se transforment, se réhabilitent, s'adaptent, deviennent des espaces de coworking, des fablabs ou encore des salles de sport ou des commerces. Si les entreprises constituent bien évidemment l'ADN du pôle d'activités, de nouveaux venus ont fait leur apparition au fil des années. C'est le cas du Centre Ressources, une association qui permet aux personnes atteintes d'un cancer et à leur famille de se ressourcer en marge des traitements. Incongru ? Peut-être, mais ce centre fait désormais partie intégrante du PAAP.

Depuis mai 2014, la galerie Phœbus a fait le pari audacieux d'ouvrir ses portes au cœur du pôle pour apporter l'art dans les entreprises. Un projet unique en son genre avec le parti pris de présenter des créations originales, contemporaines, où l'art peut se mêler à la technologie, voire au digital. On peut aussi se distraire à La Scène, un bar-restaurant-théâtre, ou jouer la compétition au Kart (voitures électriques) qui a à nouveau ouvert ses portes en décembre dernier, après des années de fermeture.

Le nouveau venu

Depuis le mois de décembre, la marque de voitures Tesla a implanté la partie ateliers et entretien sur le pôle. Les services commerciaux se trouvent eux dans les bâtiments en bois de la Constance.

* Centre de formation d'apprentis

Retrouvez notre dossier hebdomadaire, consacré cette semaine au Pôle d'activité d'Aix-en-Provence dans le numéro 9882 des Nouvelles Publications. Cliquez ici pour vous abonner.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?