Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Artisan Poisson d'avril Cassis met la sardine à l'honneur

le - - Economie

Poisson d'avril Cassis met la sardine à l'honneur
D.R. - Les tissus colorés, gais, originaux des sardines de Poisson d'avril Cassis attirent l'oeil.

Déborah Jambert confectionne, à la main, des petits articles en forme de sardine. Son produit phare ? Le porte-clés sardine lancé il y a quelques années par sa maman.

Ses sardines ne laissent personne indifférent. Les tissus colorés, gais, originaux attirent l'œil et attisent la curiosité. Bienvenue dans l'univers joyeux de Déborah Jambert, la jeune créatrice de Poisson d'avril Cassis. Son produit phare ? Des porte-clés sardine « pour ne plus chercher ses clés pendant de longues minutes dans son sac, pour parfumer votre linge, votre intérieur ou votre voiture ! ».

Car en plus d'être des objets bien pratiques, les porte-clés en tissus (et parfois en cuir) sont garnis. De lavande mais aussi de blé sauvage « aux multiples vertus ». « Il est récolté par Nicolas sur le plateau de Sault, dans le Vaucluse, qui a succédé à trois générations. C'est dans une démarche responsable, morale et sensorielle que je me suis tournée vers la balle d'épeautre pour garnir mes produits, précise l'artisane sur son compte Facebook, elle est 100 % naturelle et offre de nombreux bienfaits pour le corps. »

Il existe également des rembourrages plus classiques à la lavande et, prochainement, au thym ou au romarin. A noter aussi des mélanges audacieux : « lavande et épeautre : détente et bonne odeur assurées ». Au programme également de sa pêche : des coussins (55 centimètres de long) et des sardines géantes (un mètre) pour décorer les chambres des petits et des grands.

Mère-fille​

Déborah Jambert, qui est en train de finaliser son site marchand, est adepte des marchés de créateurs et autres rendez-vous artisanaux. Elle participe volontiers aux Journées européennes des métiers d'art (Jema) et, après avoir fait toute la saison estivale du marché nocturne de Cassis, elle sera présente à Marseille le premier week-end de décembre à la Villa Gaby pour le grand marché de Noël.

Lors de ces rassemblements, il n'est pas rare de trouver sur son stand des produits Kiki la Fée dont de nombreux sacs très charmants. Et pour cause, Kiki la Fée n'est autre que la maman de Déborah Jambert. Pour la petite histoire, c'est elle qui a lancé les sardines, aujourd'hui revisitées par sa fille.




Caroline Dupuy
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer