AccueilDroit et ChiffrePlus de 200 avocats ont rejoint le ressort de la Cour d’appel d’Aix-en-Provence

Plus de 200 avocats ont rejoint le ressort de la Cour d’appel d’Aix-en-Provence

« Je jure, comme avocat, d’exercer mes fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité ». Tel est le serment obligatoire prêté par chacun des 206 impétrants de la promotion Myriam Bellazouz.
« Je jure, comme avocat, d’exercer mes fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité »
M.D. - « Je jure, comme avocat, d’exercer mes fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité »

Droit et Chiffre Publié le ,

Après deux années successives durant lesquelles les impétrants ont porté le masque, il était agréable de retrouver les émotions et les sourires affichés sur le visage de ces futurs avocats lors de la prestation de serment. « Je ne vais pas prononcer de discours. Je vais simplement vous prodiguer quelques conseils d’un ancien à destination de celles et ceux qui vont devenir ses confrères », a commencé Me Yann Arnoux Pollak, président de l’école des avocats du sud-est (Edase), avant de mettre l’accent sur le serment qui « n’est pas une formalité » et d’ajouter :

« Par ce serment, vous allez naître en tant qu’avocat. C’est une profession lourde d’obligations, de valeurs morales et étiques (…). Un avocat, quelles que soient les situations, ne transige jamais avec son serment ».

Un serment qui leur impose d’être un exemple de dignité et de probité, d’agir avec conscience et indépendance en faisant ce qui leur paraît juste pour leur client, d’être humble car « stupide est celui qui croit tout savoir et tout maîtriser ». Il les a poussés à sans cesse évoluer et se former aux matières qu’ils ne connaissent pas et en prenant le temps de regarder leurs aînés travailler et plaider pour profiter de leur expérience. L’occasion de rappeler que les avocats « ne sont jamais seuls puisqu’ils forment un bloc ». Il a conclu : « Noire est la robe que vous allez porter. Défendre est le serment que vous allez prêter ».

Cour d'appel d'Aix-en-Provence : 210 avocats rejoignent le ressort

« Bienvenue dans notre liberté, fusse-t-elle organisée »

« Ceux qui vous entourent y voient sans doute une fin, le bout d’un chemin. Ceux qui vous accueillent ici y voient surtout le début de tout et la fin de rien ». C’est par ces mots que Me Benoît Porteu de la Morandière, bâtonnier d’Aix-en-Provence, s’est adressé à ses "quasi-confrères", leur souhaitant la « bienvenue dans notre liberté, fusse-t-elle organisée ». Le serment, passage obligé pour devenir avocat, en adopter les symboles et les codes : audience, serment, robe. « C’est un moment essentiel, fondateur et solennel. L’un de ces rares moments où la Cour s’arrête uniquement pour vous faire honneur. C’est aussi à cette occasion, et pour la première fois, le droit de revêtir notre costume d’apparat et de porter cette robe. Portez-la respectueusement, mais portez-là fièrement », a poursuivi le bâtonnier avant de décrire « cette robe d’un noir absolu ». Un noir qui, outre son passé clérical, renvoie à la sobriété et à l’humilité qui devra accompagner chacun d’eux. La robe est ornée d’un rabat blanc, en référence aux tables de la loi et aux commandements, pour qu’en toute circonstance leur soit rappelé que force demeure toujours à la loi. L’épitoge témoigne du respect dû au monde judiciaire et de l’indépendance qui doit guider la carrière des avocats. « Soyez soucieux de tout ce qu’on ne vous a pas enseigné, de tout ce que le bon sens vous suggère, acquis comme inné. A commencer par le fait de douter, non pour craintivement vous abstenir, mais uniquement pour utilement choisir. Servez-vous de ces incertitudes pour avancer et nous faire ainsi, collectivement, progresser », a insisté le bâtonnier.

serment-avocats
Renaud Le Breton de Vannoise, Premier président près la cour d’appel d’Aix-en-Provence. (Crédit : Martine Debette)

Un avant et un après

Marie-Suzanne Le Quéau, procureure générale, n’ayant pu être présente, c’est l’avocat général Thierry Villardo qui a prononcé le discours qu’elle a préparé à l’intention des nouveaux avocats :

« Le jour de la prestation de serment marque, dans une vie professionnelle, un avant et un après. C’est un jour singulier puisque, après ce serment, vous ne serez plus des juristes comme les autres. Vous serez des auxiliaires de justice et à ce titre les représentants d’une profession réglementée, avec ses droits et ses devoirs ».

Il a rappelé l’origine du mot "barreau", qui remonte au XVIe siècle, de cette barre qui séparait le lieu où se tenaient les avocats de l’emplacement réservé aux juges. « Ce mot est le symbole, non pas de votre isolement, mais de votre indépendance. C’est l’emblème de ce positionnement spatio-temporel différent qui fait de nous, magistrats, les garants de l’application de la loi, et de vous avocats, la protection des intérêts de nos concitoyens », a insisté l’avocat général.

Me Yann Arnoux Pollak à la tête de l’école des avocats du sud-est

5 670 avocats pour le ressort de la Cour d’appel

Thierry Villardo a évoqué « le nombre d’avocats en France, source de préoccupation pour l’organisation de la profession dans la prochaine décennie », indiquant que, au 1er janvier 2021, 70 894 avocats étaient recensés en France, contre 53 744 dix ans plus tôt. 30 210 d’entre eux étaient inscrits au barreau de Paris, soit 43 % des effectifs de la profession. Avec 2 281 avocats, celui de Marseille se place au 4e rang, et celui de Nice, avec 1 098 avocats, est en dixième position. « Avec deux barreaux classés dans le top ten, le ressort de notre cour affiche une des plus fortes densités d’avocats au plan national.5 670 avocats y travaillent, soit une augmentation de 27 % depuis dix ans. En 2020, les barreaux ont enregistré 268 nouvelles inscriptions dont 78 avocats déjà en exercice qui ont choisi de migrer sur notre ressort. En 1986, le rapport entre avocats et magistrats était de 2,8 avocats pour un magistrat. En 2020, il était de 8 avocats pour un magistrat. »

serment-avocats-aix
Les nouveaux avocats du ressort, hors Marseille et Aix-en-Provence. (Crédit : Martine Debette)

Plus qu’une simple formalité

Comme il se doit, c’est Renaud Le Breton de Vannoise, Premier président près la cour d’appel d’Aix-en-Provence, qui a recueilli le serment après leur avoir rappelé, lui aussi, qu’il ne s’agissait pas d’une simple formalité : « Il s’agit d’une promesse dont vous ne pourrez plus vous dédire tout au long de votre vie professionnelle, une promesse dont les termes doivent être gravés à jamais dans votre mémoire afin que chaque jour, vous puissiez trouver matière à leur donner du sens ». Il a fortement insisté sur le fait que « ne pas occuper la même place dans le prétoire ne nous divise pas, loin s’en faut, mais nous rappelle que notre concours à tous, magistrats et avocats, est indispensable à l’œuvre de justice. Il y a une consubstantialité de nos deux professions et opposer l’une à l’autre est un non-sens, voire un contresens ».

Il a mis en parallèle l’importance d’écouter, de comprendre, de convaincre qui vaut aussi bien pour les magistrats que pour les avocats, leur recommandant d’être crédibles pour devenir des avocats écoutés dont les plaidoiries apporteront une analyse sagace et pertinente des affaires aux magistrats tout en asseyant leur réputation. Abordant la matière civile, il a préconisé les voies de l’amiable plutôt que les combats qui débouchent sur des champs de mine, des familles dévastées : « Il est désuet le temps où la qualité de l’avocat s’appréciait exclusivement par sa combativité procédurale. Nul doute que la qualité de l’avocat de demain s’appréciera par sa capacité à accompagner son client dans un processus de pacification durable ».

Renaud Le Breton de Vannoise : « La justice restaurative ne se substitue pas au pénal »

La promotion Myriam Bellazouz

Me Benoît Porteu de la Morandière, bâtonnier d’Aix-en-Provence : « Votre promotion portera le nom de Myriam Bellazouz, avocate décédée sur cette promenade [attentat du 14 juillet 2016 à Nice, NDLR]. Sachez que cette avocate était celle que vous devez être. Confraternelle, délicate, chaleureuse, bienveillante, indépendante, elle faisait partie de ceux dont les échos sont toujours accompagnés de jolis mots. Vous lui ferez honneur en portant son nom et son ancien bonheur. Myriam était beaucoup trop jeune, mais elle était déjà l’un de vos anciens. Prenez leur sillon, prenez le sien et protégez ce lien. Souciez-vous de ceux qui sont déjà là, respectez le souvenir de ceux qui ont été là. Beaucoup d’entre eux se sont battus pour préserver ce que nous sommes. Vous leur devez cette robe, vous leur devez ce serment, vous leur devez cette audience ».

Les nouveaux avocats

Barreau d’Aix en Provence

Nadine Arafat, Lucie Aurand, Anne-Sophie Bata, Anaëlle Bonnefoy, Léa Bonzom, André Borg, Maxime Broissand, Hortense Brosseau, Audrey Calippe, Mathilde Cases, Mathias De Bortoli, Eléna Fartoukh, Camille Grange, Amélie Guillou, Emma Guiraud, Ahlem Hasni, Amadou Dramé Kandji, Erjola Kola, Koffi Kouassi, Abdramane Kouyaté, Vanille Launay, Karim Mahfoud, Camille Maniglier, Jean Milon-Boulhol, Mathis Nganta, Lisa Ogier, Marianna Paronian, Inès Pinna, Quiterie Renaudin, Mouaz Rikabi, Fanny Rouvière, Laura Vienot.

Barreau de Marseille

Camille Andrac, Gabriel Attia, Warren Azoulay, Camille Baverel, Simon Bechelen, Martin Bedoucha-Laureana, Myriam Bendafi, Solenn Bernard, Laura Bezol, Amélie Boëlle, Sixtine Bonaiuto, Sarah Bouvery, Léa Brunner, Margaux Castagnedoli, Stella-Maria Castellani, Alexis Caugne, Julie Chauvet, Anouch Cioulachtjian, Léa Colin, Justine Conte, Andréa Coppano, Charlotte Cotta, Morgane Cullier-Le Roch, Michaël Dahan, Baptiste Daligaux, Matthieu Davy, Kévin De Mattia, Carla Dentico, Binta Diomande, Lucas Duplaa, Justine Durand, Marc Edme, Mathilde Extremet, Mélinda Fekhardji, Lisa Fekraoui, Marjorie Fiorentino, Karla Ganz, Alexia Gavriloff, Camille Geiger, Juliette Grébaut, Mathilde Groulard, Ilan Guedj, Myriam Hadida, Cloé Haroutiounian, Heni Hasni, Alizé Houlès, Léa Jérôme, Émeline Jules, Margaux Kaïssis, Fiona Khederlian, Benjamin Labonne, Khedidja Lahoussine, Ikram Laribi, Sophie Llinares, Jeanne Louarn, Anne-Marina Magnin, Elena Malka, Sarah Mangani, Laurène Margalejo, Céline Mariette, Agathe Marjary, Sophie Mateo, Thomas Menestrier, Cédric Mignard, Sophie Muller, Aminata Ndiaye, Yorik Ndong Mbeng, Anastasiya Petropavlovskaya, Chloé Piétri, Marilou Poisot, Frédéric Ponsot, Victor Ravenaux, Pierre Reisser, Nicolas Robine, Maxime Rovella, Mathieu Saintagne, Arnaud Schrive, Luca Scillato-de Ribalsky, Sherley Sebbagh, Thibault Simonini, Marie Souchon, Farah Soumri, Emma Spitz, Yuanxiang Tang, Florent Tizot, Charlotte Trebaol, Catherine Vergne, Pauline Vigneron, Nicolas Volpi, Léa Voskarides, Roxane Zahedi, Noémie Zerbib, Arthur Bombard, Erwan Savoia, Sébastien Barles, Chantal Dumas.

Barreau des Alpes-de-Haute-Provence

Romain Bony-Cisternes, Sofia Bara, Guillaume Garcin.

Barreau de Draguignan

Thomas Apery, Chloé Massot.

Barreau de Grasse

Laurie Bolleri, Maria Charly, Camille D’Ortoli, Nastasia De Andrade, Emilie Luzi, Paola Montini, Sabrina Moussu, Inès Nabili, Clarisse Nimal, Sandra Skora, Nicolas Tessier.

Barreau de Nice

Shayna Amar, Clothilde Begon, Lou Bessis-Osty, Julien Bor, Coralie Botton, Flora Bourgoin, Maxime Caldonazzo, Marion Conil-Lacoste, Julie Conte, Laura Curran, Perrine Della Sudda, Léa Demonchy, Géraldine Duvat, Laure Favole-Kaya, Pierre Gaillard, Bruno Gherardi, Maud Grimaux, Imène Guedda, Emma Hatri, Loubna Idbih, Sharon Kahloun, Pierre Karbowiak, Julia Lauroua, Pierre Lavie, Valentin Macé, Cécile Marino, Clotilde Malinconi-Delyon, Alexandre Miller, Nadra Mlik, Pariam Nassour, Guillaume Natali, Méganne Natali, Adrien Palvadeau, Mélina Robertson, Loane Rousseau, Sophiko Sakashvili, Julie Schlembach, Axelle Seydlitz, Florian Sempere, Shemaya Sorovic, Noémie Tanier, Mikaël Tortorici, Liliane Vellutini, Laura Vogin, Wissem Waouajra, Yasser Zaiter, Yasmine Bouzergan.

Barreau de Toulon

Eléonore Body, Sylvain Coin, Manon Demino, Julien Garry, Jacques Gonzales-Lopez, Stéphanie Guérin, Nassira Guernjiache, Jonas Morvan, Justine Oliva, Tiffany Reboh, Marions Roure, Morgane Sabates, Laura Sauldubois, Valentin Suduca, Maurane Troillet, Elsa Villemer.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 27 janvier 2023

Journal du27 janvier 2023

Journal du 20 janvier 2023

Journal du20 janvier 2023

Journal du 13 janvier 2023

Journal du13 janvier 2023

Journal du 06 janvier 2023

Journal du06 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?