Fermer la publicité

Dolcitalia Philippe Vincent : « La crise a accéléré mon développement »

le - - Economie

Philippe Vincent : « La crise a accéléré mon développement »
D.R. - Grâce à Beweat, Philippe Vincent avait déjà le sourcing, la logistique et la distribution pour créer son eshop de produits italiens destinés au grand public.

Après une longue expérience à la tête de son agence marseillaise de communication, Philippe Vincent a créé début 2019 Beweat, une entreprise de revente de produits italiens pour réaliser des bruschettas, à destination des restaurants. Le confinement et la crise sanitaire ont accéléré son envie de créer un site pour le grand public, baptisé Dolcitalia. Il nous raconte comme il a réussi cette mise en œuvre en quelques mois.

LNP : Comment avez-vous réussi à trouver les bons interlocuteurs pour créer votre site, alors que la France était confinée ?
Philippe Vincent : J'ai conservé mon réseau de graphistes et autres photographes, avec qui je travaillais quand j'avais mon agence [Lightcomm, NDLR]. Ca a donc été plutôt facile de trouver le graphiste qui ferait mon logo et mon identité visuelle, la photographe et l'agence web. Ce poste est d'ailleurs essentiel dans mon projet car c'est l'agence qui a non seulement créé mon site, mais continue surtout à faire du référencement. Il faut bien avoir à l'esprit que pour de la vente en ligne, Google adwords reste incontournable et nécessite un travail au quotidien. Je me réserve les réseaux sociaux pour faire vivre Dolcitalia sur internet.

Vous arrivez sur un marché concurrentiel. Comment avez-vous travaillé votre positionnement ?
Mon idée, dès la création de Beweat, était aussi de proposer plus tard au grand public une sélection fine et haut de gamme de produits italiens. Une sorte d'« épicerie italienne idéale ». La crise a donc accéléré mon développement. Sur Dolcitalia, nous proposons une centaine de produits, avec pour chaque type de sélection, un seul fournisseur italien. Je ne voulais pas que le client se perde dans une sorte d'hypermarché, sans trouver facilement ce qu'il cherche. Ce qui nous différencie, c'est notre sélection. Nous proposons soit le produit seul à la vente, soit des Instants gourmands thématiques autour des pâtes, de l'apéro ou du sucré, avec aussi un abonnement à une box surprise.

Depuis quand le site est-il actif ?
Il est opérationnel depuis début août. Entre avril et mai, nous avons travaillé notre benchmark, notre positionnement. En mai, ça a été la création de notre identité visuelle et ensuite, c'est notre agence spécialisée sur le digital qui a pris le relais.

Est-ce que le site va compenser votre perte de chiffre d'affaires ?
Nous avons la chance d'avoir limité la casse avec nos clients B2B. Bien sûr, pendant le confinement, nous avons fait zéro chiffre d'affaires et perdu entre 20 et 30 000 €, mais cet été, notre activité est repartie et fin septembre, nous avons fait le même chiffre d'affaire sur le mois qu'en septembre 2019. Le site vient donc en complément. Nous espérions, avant la crise sanitaire, faire cette année 250 000 €. Nous verrons donc à la fin de l'année si nous allons atteindre cet objectif, mais avec la période inédite que nous traversons, je reste plutôt confiant pour la suite.

Vous proposez en B2B des cadeaux d'affaires ?
Oui et déjà l'an dernier, à cette période et jusqu'à Noël, nous avons vendus des panettone aux entreprises, via leur comité d'entreprises, pour des cadeaux clients ou pour les salariés. J'avais déjà pensé à ce complément d'activité car la bruschetta reste quand même un produit saisonnier. Cette année nous allons également leur proposer les Instants gourmands, qui existent sur Dolcitalia. Ce sont des paniers thématiques, autour du sucré. C'est important de proposer des packs. Nous sommes donc en ce moment dans une période importante pour Beweat et Dolcitalia. Et si le site en est à ses débuts, je suis plutôt content de voir que nous faisons une vente par jour, alors que nous n'avons pas encore fait vraiment de communication…




Alexandra Zilbermann
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer