AccueilEconomiePaca reste la destination préférée des Français

Paca reste la destination préférée des Français

L'été n'est pas terminé, mais le Comité régional de tourisme Provence-Alpes-Côte d'Azur (CRT Paca) l'affirme déjà « la région devrait à nouveau s'imposer comme la destination préférée des Français », puisque 4,3 millions d'entre eux devraient venir y passer leurs vacances. De belles perspectives qui devraient entretenir la confiance des professionnels et leur permettre de dresser d'ici quelques semaines, un bon bilan 2015.
Paca reste la destination préférée des Français
D.R. - L'île de Porquerolles fait partie des joyaux les plus préservés de la région.

Economie Publié le ,

Pour la deuxième année consécutive, le Comité régional de tourisme Provence-Alpes-Côte d’Azur (CRT Paca) a confié à Protourisme le soin de réaliser une enquête sur les envies des vacanciers français. Cette enquête révèle que notre région conserve sa première place en tant que « destination préférée des Français », avec 17% des intentions de départ. Toutefois, Protourisme souligne que dans les années à venir,

« le redécoupage régional risque sans doute de faire évoluer la donne en renforçant le poids touristique de certaines régions, au détriment de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ».

Typologie de nos touristes

Ce sont majoritairement des familles (45%), suivies par les couples (31%), avec une légère augmentation des plus de 50 ans (+ 9%). Les touristes viennent en majorité d’Ile-de-France, suivie de très près de la région Rhône-Alpes et du Nord-Pas-de-Calais. Signalons toutefois que la part du tourisme intra-régional ne cesse de croître (16% attendus en 2015, contre 11% en 2014). Leur panier moyen quotidien tourne autour des 107 €, soit 5 € de moins que l’an dernier, pour une durée moyenne de 12 jours en Paca. La plupart privilégient les hébergements marchands, achetés pour 58% d’entre eux sur Internet, la formule du package apparaissant cette année comme une tendance en hausse.

La France, toujours plébiscitée

Les trois quarts des professionnels se montrent confiants pour le bilan de l’été (74%) face au très bon taux de réservation du mois de juillet. Les résidences de tourisme, ainsi que les meublés, sont plébiscitées par les vacanciers, bien qu’il ne faille pas oublier qu’en Paca, plus d’un touriste sur deux a recours à un hébergement non marchand (amis, résidence secondaire, famille). Il apparaît également que les étrangers reviennent (+ 31% chez certains professionnels), à commencer par la clientèle allemande qui représente désormais la première nationalité étrangère à séjourner chez nous, devant les Britanniques, les Belges, les Italiens et les Hollandais.

D’une manière générale, tous, indépendamment des récents événements qui ont touché la Tunisie, assurent « préférer séjourner en Europe pour leurs vacances ». Une bonne nouvelle, après trois années de baisse ou de stagnation, la France restant aux côtés de l’Italie et de l’Espagne la destination préférée des Européens.

Achat de dernière minute

Le CRT constate comme tous les professionnels une forte tendance à la location de dernière minute. Des sites tels que Home Away, Airbnb « constituent un frein de plus en plus puissant à l’hôtellerie traditionnelle. Selon Home Away, 40.000 hébergements de ce type existeraient sur le marché provençal. Pour les touristes, ces offres se démarquent des autres types d’hébergement en proposant plus d’espace et plus d’intimité et en étant ainsi mieux adaptées pour les groupes d’amis et la clientèle familiale. Ce choix peut aussi s’avérer plus économique que d’autres formes d’hébergement. Ces nouvelles offres viennent donc concurrencer directement les offres plus traditionnelles de l’hôtellerie, même si cette dernière apporte de nombreux services supplémentaires. »

Concurrence déloyale ou offre complémentaire, les nouvelles formes d’hébergement collaboratif ont encore de beaux jours devant elles. Les hôteliers l’ont bien compris, même si une partie d’entre eux estime encore que « ce phénomène disparaîtra une fois la croissance revenue ».

A lire aussi : l'enquête de Protourisme

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?