AccueilFinancePACA : lente reprise de l'activité économique

PACA : lente reprise de l'activité économique

Mohamed Laqhila, président du Conseil régional de l'Ordre des experts comptables, a présenté, le 24 mars 2016, à la Tour Méditerranée, les dernières données du baromètre €co Experts PACA, à partir des déclaration réelles des entreprises. Elles permettent de comparer les résultats et les variations, sur les quatre derniers trimestres, avec des zooms détaillés sur l'activité PME/TPE en PACA sur les secteurs du tourisme, du bâtiment, du numérique et à l'export, en comparaison par départements et avec les tendances nationales.
PACA : lente reprise de l'activité économique
J.-P. Enaut - Lionel Canesi et Mohamed Laqhila, respactivement élu et président de l'ordre des experts-comptables PACA.

Finance Publié le ,

Au milieu des vents contraires qui ont secoué l'économie à la fin de l'année 2015, la France a vu s’amorcer une lente reprise de son économie. « La progression au niveau des TPE et des PME le confirme au niveau national et en particulier en PACA où la hausse du chiffre d'affaires a été plus rapide que dans la plupart des autres régions », a souligné l'économiste Nicolas Bouzou, directeur du cabinet Astères qui a réalisé une analyse détaillée pour l'Ordre régional des experts-comptables.

« L'activité des TPE-PME régionales a été dynamique. Leur chiffre d'affaires s'est accru de plus de 2% sur un an », a précisé Mohamed Laqhila, président de l’Ordre des experts-comptables PACA. L'activité a été plus soutenue que dans les autres régions, excepté l'Aquitaine. Il convient toutefois de nuancer. « L'investissement et l'emploi ont progressé moins vite que dans les autres régions, signe d'une moins grande confiance dans l'avenir », a t-il confié.

L'essor de l'économie productive

La production de l'activité régionale tient surtout des secteurs productifs dont le chiffre d'affaires a cru deux fois plus vite que la moyenne nationale. Le redressement de l'économie productive confirme la tendance observée au trimestre précédent. La construction seule a soutenu l'activité dans l'économie résidentielle. L'activité des TPE-PME a été tirée par les secteurs du BTP, de l'industrie manufacturière et des transports & logistique.

Cependant, les perspectives sont défavorables : l'investissement a reculé et les effectifs stagnent. Les secteurs qui ont le plus contribué à l'investissement régional sont surtout le commerce de détail, l'agriculture et la vente d'automobiles.

La reprise de l'emploi est lente mais avérée. Après un ralentissement, les effectifs des PME ont renoué avec une hausse plus soutenue de 2%. L'agroalimentaire et le numérique sont les secteurs à avoir créé le plus d'emplois.

L'intégralité de cet article est à lire dans le numéro 9891 des Nouvelles Publications. Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnement (à partir de 55€/an).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?