Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Optimum Tracker s'exporte au Sénégal

le - - Economie

Optimum Tracker s'exporte au Sénégal
M. Debette - Yacin et Madyan De Welle, les fondateurs de Optimum Tracker.

Une fois de plus, le soleil brille pour Optimum Tracker. La start-up fondée en 2009 par Yacin et Madyan De Welle, devenue une jolie PME au fil des années, vient de remporter le marché de la construction de la plus grosse centrale photovoltaïque du Sénégal (30 MW).

Un joli projet pour cette entreprise innovante spécialisée dans la fabrication et l’installation de structures trackers et fixes pour les centrales photovoltaïques de grande envergure. Et une vraie reconnaissance de son savoir-faire. Choisie par Solairedirect, filiale d’Engie (ex-GDF Suez), l’entreprise sera responsable de la fourniture et de l’installation des structures de cette centrale. 92 000 panneaux solaires et 11 250 pieux vont être installés en zone semi-désertique sur une surface de 64 hectares à Santhiou-Mekhé, dans la région de Thiés. Un chantier qui, pour la mise en œuvre des structures métalliques destinées à recevoir les panneaux solaires, devrait durer trois mois.

Madyan De Welle, directeur général d’Optimum Tracker, n’est pas peu fier :

« L’Afrique est un marché important pour notre développement international. Surtout quand on voit qu’un partenaire comme ​Engie prévoit d’y accroître ses activités dans les énergies renouvelables ».

Un partenariat publi​c/privé

La construction de cette centrale s’inscrit dans le Plan Sénégal Emergent lancé par le président du pays en 2014. L’ambition est de réaliser 350MW de centrales solaires dans le pays afin de diversifier son mix énergétique tout en valorisant l’une de ses ressources peu exploitées, le soleil. Côté financement, un partenariat public-privé (PPP) a été mis en place entre le Fonds souverain d’investissement stratégique (FONSIS), Proparco et Mericiam. Quant à l’électricité produite, c’est la Société nationale d’électricité (Senelec) qui va l’acheter et l’injecter dans le réseau national.

La suite de cet article est à lire dans le numéro 9911 des Nouvelles Publications (parution le 2/09/2016). Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnements (à partir de 55€/an). 




Esther Griffe
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer