Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

artisan Oh Faon ! : pâtisserie artisanale végétale sur Marseille

le - - Economie

Oh Faon ! : pâtisserie artisanale végétale sur Marseille
D.R. - En excluant les matières premières d'origine animale, la pâtisserie végétale se veut éthique envers les animaux et l'environnement.

Kevin Yau et Jérôme Raffaelli proposent des entremets, tartes, cake, cookies… Des produits gourmands, sains et éthiques.

La société est marseillaise et l'affiche clairement dans son nom. Oh Faon ! fait référence à une expression typique de la Provence, avec un petit jeu de mots en guise d'animal totem et de visuel. Mais ne vous y trompez pas car chez Oh Faon !, vous ne trouverez aucune autre référence animale. Comprendre : absence de beurre, œufs, lait dans les produits proposés. En excluant les matières premières d'origine animale, la pâtisserie végétale se veut éthique envers les animaux et l'environnement.

La société entend aussi afficher des produits sains : « En utilisant des crèmes végétales, des sucres complets et une gamme diversifiée de farine, nous voulons rendre plus qualitatif l'apport nutritif », peut-on lire sur son site. Pour autant, les pâtisseries restent gourmandes. « Quand on enlève ces ingrédients lourds, il n'est pas nécessaire de sucrer davantage car les saveurs sont plus franches sur les fruits. Par exemple, la tarte au citron est naturellement citronnée », explique Kevin Yau, le gérant.

Des pâtisseries qui séduisent Paris

Oh Faon ! propose des recettes pour plaire à tout le monde : les allergiques, ceux qui doivent ou souhaitent suivre un régime végétalien, et tous les autres. Elle souhaite surprendre par sa saveur et sa texture. « Cela demande un véritable travail de recherche sur la mousse, le biscuit, la crème pour que la pâtisserie soit agréable visuellement et excellente. C'est un travail en perpétuel renouvellement que le pâtissier Jérôme Raffaelli réalise avec patience et passion. »

Aujourd'hui, la gamme se compose d'une dizaine de gourmandises sucrées. « Elle change tous les mois et demi en fonction des saisons. Cela nous tient à cœur en tant qu'artisan même si c'est difficile de tenir tête à des clients habitués aux fruits rouges toute l'année », précise Kevin Yau.

Les pâtisseries sont disponibles dans la boutique de la marque basée dans le quartier de la préfecture à Marseille. Les produits sont également distribués dans plusieurs restaurants et hôtels (Maison Montgrand, Les Jardins du cloître, Le Comptoir des docks…). A noter une toute nouvelle collaboration, à Paris, avec un corner à plein temps au sein de l'hôtel Normandy.




Caroline Dupuy
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer