Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

NOVRH ouvre son capital à Tertium Croissance

le - - Economie

NOVRH ouvre son capital à Tertium Croissance
C. Dupuy - De gauche à droite : Stéphane Assuied, directeur général de Tertium, Pierre Grand-Dufay, co-fondateur et Gil Couyère, CEO de NOVRH.

L'entreprise marseillaise accueille Tertium Croissance, en tant que minoritaire, pour accélérer son développement.

L'entreprise NOVRH, éditeur de solutions SIRH* et paie adaptées passe à la vitesse supérieure. Elle vient d'ouvrir son capital, à hauteur de 30%, au fonds de capital développement régional Tertium Croissance. Le CEO de la société, Gil Couyère, détient quant à lui 63% du capital. "J'ai toujours voulu travailler avec des fonds mais je n'en ai jamais eu l'occasion durant ma carrière, avoue-t-il. Ce qui m'a motivé avant tout dans cette expérience c'est d'être challengé. J'ai choisi Tertium parce que c'est un fonds d'entrepreneurs. Avec Tertium, j'ai intégré non pas un fonds d'investissement mais un nouvel associé".

De son côté, Tertium Croissance qui réalise ici son premier investissement, insiste sur le fait qu'il s'agit "d'une petite structure en forte croissance. Nous avons été assez admiratifs du parcours du management, de son niveau de maturité", explique Stéphane Assuied, son directeur général.

Reprise en 2012

NOVRH propose une solution globale, informatique et services associés, pour couvrir l'ensemble de la paye. Elle s'adresse exclusivement au marché des ETI (de 250 à 5.000 collaborateurs). La société a été reprise en 2012 par Gil Couyère. "Je suis un passionné des RH et des nouvelles technologies, ce dossier était pour moi", se souvient-il. Et même si la société était dans situation financière très difficile, il a surtout vu "les compétences et l'enthousiasme des équipes prêtes à rebondir pour ne pas fermer la boutique".

Une réorganisation de l'entreprise a ainsi été effectuée avec des méthodes de management modernes et efficaces. Pour cet ancien recruteur, pas de doute, "il faut donner le pouvoir aux collaborateurs. Les impliquer mais aussi les écouter. Ils ont également besoin d'avoir des perspectives de développement. Bref que leur travail ait du sens".

2019, un tournant

Les résultats sont au rendez-vous : de 2012 à 2019 le chiffre d'affaires de NOVRH est passé de 1M€ à 4M€. Et la société est désormais bénéficiaire. Enfin, le nombre de collaborateurs a bondi de 16 à 56 personnes. "Nous avons un plan de recrutement sur les quatre prochaines années pour arriver à 100 salariés", ajoute le dirigeant. Un plan d'actionnariat salarié est également en cours et sera ouvert à tout le monde.

L'opération avec Tertium va permettre à la société de relever les défis qui s'offrent à présent à elle. Et notamment ceux liés au développement de l'intelligence artificielle (IA) pour renforcer l'expérience utilisateur. "Nos clients ont des besoins de grands groupes avec des modes de gestion RH très particuliers. Il faut donc faire du sur-mesure, s'adapter à eux. Ce marché, particulièrement, est en forte croissante", précise le CEO. Tertium est également prêt à mener cette mission. "Nous entrons dans le capital de NOVRH avec la volonté de suivre sa croissance. Nous serons prêts, en fonction son évolution et besoins à abonder", conclut Pierre Grand-Dufay, co-fondateur de Tertium.

* Système d'information de gestion des ressources humaines




Caroline Dupuy
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer