Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Moïse Aykanat, directeur de l'hôtel Nhow Nhow Marseille : "Un hôtel quatre étoiles qui se veut convivial"

le - - Economie

Nhow Marseille : "Un hôtel quatre étoiles qui se veut convivial"
D.R. - Moïse Aykanat, directeur de l'hôtel Nhow Marseille.

Arrivé en famille au mois de mai à Marseille pour prendre la direction de l'hôtel Nhow Marseille, Moïse Aykanat nous a reçus fin août pour évoquer ensemble son parcours, parler de Marseille et de son nouveau challenge. Le regard est franc, le débit rapide, la proximité immédiate. Moïse Aykanat affiche une réelle décontraction et semble bien parti pour prendre rapidement ses marques sur notre territoire.

LNP : Vous avez un parcours atypique. Pouvez-vous revenir sur ses grandes lignes ?
Moïse Aykanat : Je suis informaticien de formation. Ça, c'était pour rassurer mes parents. Mais une fois diplômé, je suis parti au Club Med pendant dix ans. J'ai occupé tous les postes, jusqu'à celui de chef de village. Avec le Club, je suis allé sur tous les continents, sauf en Australie, j'ai vu une trentaine de pays, mais à un moment de ma vie, j'ai ressenti le besoin de faire autre chose. De me recentrer sur moi pour fonder une famille.

Du Club à la télévision, comment s'est passé le transfert ?
J'ai toujours eu envie de faire de la télévision en fait, mais j'avoue que le hasard a bien fait les choses, comme souvent dans ma vie. En 2003, j'ai su que l'émission « Nouvelle Star », sur M6, cherchait un poste de « nounou » pour les candidats de ce télé-crochet. J'ai postulé et j'ai été pris ! J'y suis resté sept ans. Ensuite, j'ai été sur d'autres chaînes, je suis devenu producteur, directeur artistique, mais au bout d'un moment, je me suis retrouvé avec les mêmes problématiques humaines et personnelles qu'au Club Med. J'avais besoin de stabilité.


Lire aussi : [Vidéo] Hôtel Nhow Marseille : en visite avec les archis


Comment avez-vous su pour la création à Marseille du Nhow hôtel ?
Là aussi, le hasard, la chance. J'ai été recruté par un chasseur de têtes, en février dernier. Mon profil correspondait parfaitement à ce que la direction des Nhow hôtels attendait de leur directeur. Tout est donc allé très vite, après avoir pris bien sûr la décision avec ma femme. Sa famille est originaire des Landes. Bordeaux* a été une évidence pour elle quand nous avons quitté Paris. En revanche, pour déménager à Marseille, nous avons dû « cocher toutes les cases » avant de prendre notre décision, notamment celle de notre cadre de vie et de l'école pour nos deux enfants.

Pouvez-vous nous présenter la marque ?
Il s'agit d'un concept né il y a 12 ans, avec un premier hôtel à Milan. Marseille est le 4e. D'autres sont en cours d'ouverture d'ici 2019. Nhow, c'est du lifestyle haut de gamme. Un hôtel quatre étoiles qui se veut convivial. Il faut trouver le bon dosage de proximité avec nos clients. Nhow, c'est avant tout de l'humain et une programmation qui va surprendre…

Votre clientèle business représente quelle part de votre chiffre d'affaires ?
La moitié, elle est donc essentielle. J'ai pour les cinq ans à venir un objectif d'occupation à 60 % environ. Ça me semblait faible au départ, face aux 90 % de taux d'occupation du Mama Shelter, mais j'ai vite compris qu'il y aurait des périodes « creuses » et qu'il fallait trouver de nouvelles idées pour booster les réservations et surtout, faire (re)venir les Marseillais, mais pas seulement, dans cet établissement. Que ce soit pour boire un verre, s'installer au restaurant, se détendre au spa. C'est mon challenge et celui de toute mon équipe !

* Moïse Aykanat a été directeur du Mama Shelter de Bordeaux.

L'intégralité de cette interview est à lire dans le numéro 10 017 des Nouvelles Publications (parution le 14/09/2018). Cliquez ici pour découvrir nos offres d'abonnement.



Alexandra Zilbermann
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer