AccueilEconomieMonsieur Gaspard veut devenir le vestiaire de référence pour homme

Monsieur Gaspard veut devenir le vestiaire de référence pour homme

Positionné sur le secteur du costume sur mesure, Monsieur Gaspard est implanté à Aix et Marseille. De nouveaux développements produits sont attendus pour 2022, avant un déploiement en franchise et succursale.
Monsieur Gaspard veut devenir le vestiaire de référence pour homme
D.R. - Le co-fondateur Nordine Haddjeri comptabilise déjà 20 000 costumes réalisés par Monsieur Gaspard depuis sa création en 2014, pour un fichier client de 7 000 personnes.

Economie Publié le ,

Nous sommes en 2014 quand le serial entrepreneur Nordine Haddjeri s’associe avec Guillaume Vandevoorde, fraîchement diplômé de Kedge Marseille. Leur idée ? Proposer à l’homme le concept américain du costume sur-mesure à un prix accessible. Le process ? A l’aide d’une cabine 3D, un scan complet du client est effectué pour adapter le patronage du costume au plus près de sa morphologie. Une fois les mesures effectuées, le client essaiera des « gabarits », pour définir son style et son aisance. Ensuite, il sera invité à choisir parmi une trentaine d’options, dont la couleur principale, la doublure, les boutons, la forme du col, des poches… Avec un délai de confection entre trois à quatre semaines.

Deux adresses complémentaires

Première née à Aix-la-Duranne, l’adresse de Monsieur Gaspard y cible l’homme « pressé », qui aime faire du shopping facilement, « sans bouchon et avec un parking », précise Nordine Haddjeri.

« Notre adresse des Docks village est plutôt conçue comme une boutique traditionnelle, avec une vitrine, pour capter la clientèle de passage ».

Démarrée en fonds propres, l’aventure Monsieur Gaspard a levé au fil des années 150000 €, répartis entre la Région, la BPI et quelques investisseurs privés. « Nous avons aujourd’hui un chiffre d’affaires de 1M€, répartis à parts égales entre nos deux sites ». Si le costume de marié compte pour 70 % des recettes entre janvier et juillet, le reste de l’année, c’est le costume traditionnel qui est le plus vendu.

Et demain

« Nous allons lancer au premier trimestre 2022 une ligne de chaussures et accessoires, ainsi que des pièces indispensables du dressing masculin, telle que le jean Chino ». Monsieur Gaspard envisage également un développement national, en franchise, comme en succursale. « La crise sanitaire de ces deux dernières années a freiné ce projet mais nous sommes confiants pour les mois à venir », ajoute le co-fondateur, qui rêve de devenir « la » référence du vestiaire masculin sur-mesure en France.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?