AccueilImmobilierMon Alter Immo, un service de conciergerie 2.0

Mon Alter Immo, un service de conciergerie 2.0

Cette plateforme née en 2020 à Aubagne propose aux bailleurs un concept innovant pour la gestion de leurs biens locatifs.
Mon Alter Immo, un service de conciergerie 2.0
Georges Panossian - De gauche à droite : Thibault Adam, directeur général, Patrick Adam, directeur général, Christophe Pistoresi, président de Mon Alter Immo.

Immobilier Publié le , par

Quand on ne trouve pas le service que l’on cherche, on le crée. Voilà comment l’histoire de Mon Alter Immo a commencé. "Notre ancienne activité professionnelle nous prenait beaucoup de temps et d'énergie. Nous avions de plus en plus de mal à gérer en parallèle notre patrimoine immobilier. Et les agences immobilières classiques ne nous donnaient pas entière satisfaction", résume Christophe Pistoresi, président de cette entreprise basée à Aubagne.

Sa solution ? "Nous mettons en relation des propriétaires qui souhaitent louer leur bien immobilier et des concierges immobiliers 2.0, qui deviennent ainsi leur alter ego immobilier." Ces derniers sont préalablement sélectionnés par Mon Alter Immo. "Il s’agit bien souvent de particuliers qui vont pouvoir arrondir leur fin de mois", précise la vidéo de présentation de Mon Alter Immo. Leurs missions : effectuer le travail de terrain et veiller sur les biens des propriétaires avec lesquels ils sont en relation. Ils réalisent ainsi les états des lieux, les visites, les remises de clés, le ménage et la gestion des petits travaux nécessaires à l’entretien des biens locatifs. "Bien plus qu’un simple support dans la mise en relation avec de futurs locataires et dans la rédaction des actes administratifs, réglementaires et organisationnels, notre plate-forme propose un véritable service de conciergerie sur-mesure", insiste Christophe Pistoresi.

Déploiement dans les grandes villes françaises

Pour le moment, Mon Alter Immo se positionne sur la location longue durée et/ou saisonnière. "Sur ce segment de marché nous souhaitons être le bras armé du propriétaire." Un positionnement qui ne doit rien au hasard : "64 % des bailleurs privés gèrent seuls leurs biens locatifs. Il y a une réelle place à se faire sur ce créneau." Et pour les séduire, Mon Alter Immo propose deux options : facturation à la carte (y compris one shot) et abonnement. Cela est possible car "nous nous adressons aux propriétaires avec des services clairs et définis et une transparence totale sur les tarifs", résume Christophe Pistoresi.

La société lancée en 2020 par trois associés (Christophe Pistoresi, Patrick Adam et Thibault Adam) a démarré lentement son activité, en pleine crise sanitaire, en se développant sur le triangle Marseille/Aix-en-Provence/ Toulon. Aujourd’hui elle annonce une couverture à Béziers et d’autres à venir à Bordeaux et Toulouse. "Nous allons, à partir de 2022, nous déployer dans les grandes villes françaises", précise également son président. Dans cette démarche, il pourra compter sur le soutien de son partenaire, l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI) qui conseille et informe les propriétaires par le biais de son réseau d’associations implantées partout en France.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?