AccueilDroit et ChiffreMobilisation des avocats : « Des mesures du projet de loi nous semblent dangereuses »

En VIDEO Mobilisation des avocats : « Des mesures du projet de loi nous semblent dangereuses »

Plusieurs dizaines d'avocats marseillais étaient rassemblés jeudi 15 novembre sur le parvis du palais de justice pour manifester leur opposition au projet de loi de programmation de la justice, examiné à partir de la semaine prochaine par les députés.

Droit et Chiffre Publié le ,

Ils s'étaient déjà mobilisés au printemps. Ce jeudi, en soutien de leurs confrères montés à Paris, plusieurs dizaines d'avocats ont manifesté depuis les marches du palais de justice contre la loi de programmation de la justice, qui sera examinée à l'Assemblée nationale dès lundi prochain.

Ils dénoncent, entre autres, une atteinte aux droits de la défense et un renforcement injustifié des pouvoirs du parquet, la création d'un tribunal criminel départemental ou encore le transfert des contentieux des pensions alimentaires à la CAF. « Nous avons été invités et des concertations ont été entamées mais n'avons pas été écoutés. Les mesures qui ont été maintenues ne peuvent pas être satisfaisantes ni pour le justiciable ni pour la profession », détaille Géraldine Méjean, présidente de l'UJA Marseille.

Et cette mobilisation rassemble au-delà des syndicats organisateurs (l'Union des jeunes avocats, Avocats conseils d'entreprise et du Syndicat des avocats de France) puisque des membres du barreau de Marseille, non adhérents, étaient également présents. « Une telle harmonie, une telle unité est rare. Ce projet de loi a un impact sur l'ensemble de la profession », explique Camille Merlet, présidente de l'ACE – Jeunes avocats.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?